Recherche

Kora Véron

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

BD tout public

La traque Tome 1 : Tora Bora

Décembre 2001 : Trois mois après les attentats contre le World Trade Center, les forces spéciales américaines attaquent le bastion montagneux de Tora Bora où s'est réfugié Oussama Ben Laden. Mais, de façon incompréhensible, ce dernier réussit à s'enfuir et à disparaître dans la nature avec ses plus fidèles lieutenants... Pendant des années, le leader d'Al-Qaïda va rester introuvable. Washington semble se désintéresser de ce dossier au profit de ce qui va devenir le "bourbier" irakien. Mais Cindy Mayer, agent expérimenté de la CIA, s'acharne dans son enquête car elle a un compte personnel à régler avec Oussama Ben Laden. Janvier 2009 : Lors de la prise de fonctions d'Obama à la Maison-Blanche, Cindy Mayer va de nouveau croiser la route d'un financier franco-algérien au passé trouble. C'est à partir de ce moment-là que la traque va enfin pouvoir se mettre en place, pour trouver puis tenter d'éliminer le chef d'Al-Qaïda...

10/2014

ActuaLitté

BD tout public

Compte à rebours Tome 3 : Opération Tora bora

Le lendemain de l'attaque du Louvre, la conférence de presse du Procureur de la République fait état de 32 blessés et 22 morts dont 4 des 5 terroristes. Alors que l'opération aurait pu être un massacre, elle n'en reste pas moins un désastre pour les médias et l'opinion publique qui s'interrogent sur la présence du RAID en amont de l'attentat et s'inquiètent que le dernier terroriste ait pu s'échapper. Ce d'autant plus qu'il s'agit d'Abou Othman que les autorités considéraient comme mort. Tandis que les organes français de l'anti-terrorisme (DGSE et la DGSI) se courtcircuitent, des révélations permettent au juge Duquesne de reprendre la main sur l'instruction de l'attentat du Louvre qui laisse en entrevoir d'autres bien plus ambitieux et concomitants. Alors que certains d'entre eux se produiront, le juge retrouvera la trace d'Abou Othman sous la protection d'un Prince saoudien... commence alors sa traque après des autorités saoudiennes... La France pourra-t-elle juger l'un de ses plus grands terroristes ? Le célèbre ex-juge antiterroriste Marc Trévidic nous entraîne au coeur de la "guerre à la terreur" dans un triptyque sous haute tension.

09/2019

ActuaLitté

Critique littéraire

Aimé Césaire

L' envergure littéraire et politique d'Aimé Césaire en fait l'une des figures majeures du XXe siècle : un homme de conviction et de création. Né à Basse-Pointe en 1913, le jeune Martiniquais étudie au Quartier latin où il accomplit une révolution poétique fondatrice en écrivant Cahier d'un retour au pays natal. Le poète se fait dramaturge, essayiste, historien. L'homme politique s'engage aux côtés du Parti communiste français en 1945, au moment où il défend la loi de départementalisation des " vieilles colonies ". Il quitte le Parti avec éclat en octobre 1956, accompagne les indépendances africaines et milite pour l'autonomie de la Martinique. Fondée sur un minutieux travail d'archives, cette biographie fait date par sa force de documentation. Elle restitue le parcours d'un homme oscillant entre tragédie et autodérision, mû par la liberté esthétique et le combat pour l'émancipation, " poreux à tous les souffles du monde ". Un ouvrage qui donne à entendre dans toute leur intensité les débats entre Césaire et ses interlocuteurs, dont les échos retentissent toujours. Kora Véron dirige le groupe Aimé Césaire de l'Institut des textes et manuscrits modernes (ITEM). Elle a notamment cosigné avec Thomas A. Hale Les Ecrits d'Aimé Césaire. Biobibliographie commentée, 1913-2008 (Honoré Champion, 2013).

05/2021

ActuaLitté

Littérature française

Des nouvelles de Kora

Parce qu'elle cherche à faire dire à sa mère un secret que celle-ci lui aurait toujours dissimulé, Michelle, à quarante ans, entreprend d'exhumer "toute l'histoire". Pour l'écrire, déclare-t-elle. Héritière de trop de silences, Michelle - fille de pauvres, fille d'immigré - s'efforce en vain de répartir et nommer les ombres pour faire pièce, enfin, aux images confuses et inquiétantes qui la hantent, dont le ressassement finit par rendre intraduisible l'histoire vécue ou suspect tout récit qui voudrait en rendre compte... Mais, douloureuse, compulsive, la quête des traces, brouillées, de l'histoire personnelle dans les temps difficiles de la guerre d'Algérie et des premiers HLM de banlieue entraîne Michelle sur un chemin où sa raison bascule... De quelle histoire sommes-nous tentés de demander, à ceux qui nous ont engendrés, un récit "définitif', et à quel moment convient-il de renoncer à l'illusion de la transparence entre les êtres ? Loin d'un rêve d'immaculée généalogie, Tassadit Imache répond à ces interrogations au fil d'une méditation singulière qui substitue au mythe d'une vérité univoque l'avènement d'une identité en permanent devenir.

03/2009

ActuaLitté

Romans historiques (poches)

Moi, Néron

" Il ne faut pas contrarier un poète, à la voix de soie et d'or. Il ne faut pas assombrir le soleil, en faire un pic et un pieu qui brûle l'âme sans la réchauffer. Je suis mort à cause de l'amour. Moi, Néron, je n'ai jamais couché pour réussir mais pour remercier ". Ce que nous savons de Néron, nous le devons à ses biographes et aux historiens. Il était temps de donner la parole à l'intéressé, de lui permettre de s'expliquer enfin. Grâce à la plume complice d'Hortense Dufour, l'empereur dévoile avec un mélange de candeur et de passion ce qui l'a poussé aux pires extrémités, lui, le sage disciple de Sénèque. Aucun regret dans cette confession, il revendique tous ses actes. Qui pourrait s'en étonner ? Après tout, quel grand artiste renierait son œuvre sous le seul prétexte qu'elle est décriée ?

11/2001

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Le héron

Edgardo Limentani mène à Ferrare une existence désabusée et " végète au fond d'un sombre puits de paresseuse tristesse ". Au cours d'un dimanche de chasse à l'affût, en pleine campagne ferraraise, Edgardo acquiert l'angoissante conscience non pas de mourir, mais d'être déjà mort. Comme certains oiseaux que le fusil dédaigne, comme les hérons, il ne peut garder son allure dans la vie qu'empaillé. La mort finalement offre la transfiguration, le repos ; elle est la perfection de la beauté. Histoire d'une contemplation de la mort, Le héron est un bref voyage aux enfers, à la fois prétexte à une méditation sur la vanité d'une vie qui s'épuise dans un quotidien terne et mesquin, et attaque voilée contre les sombres mythes de l'esthétisme contemporain.

05/2005

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté