Recherche

Amadou Saïkou Diakité

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Un challengeur mal recompensé

Modibo, après de brillantes études supérieures à l'étranger, revient dans son pays, et se marie avec Fatou. Il est appelé à de hautes fonctions puisqu'il est nommé par décret au poste de Premier ministre et réussit à redresser l'économie nationale en faillite. Mais sa probité morale dans la gestion des affaires crée un bras de fer avec celui qui l'avait nommé et il est contraint, après un passage en prison, à prendre le chemin de l'exil, laissant toute sa famille...

11/2017

ActuaLitté

Littérature française

Amadoué

Les circonstances allaient réveiller une notion inhérente en lui… Sa raison s’étant soustrait à l’évidence d’un constat, il réalisait que la conscience du présent c’est en même temps l’exploration du passé… Les infrastructures de l’orphelinat et les procédés étaient les mêmes. Mais ce qui avait changé, c’est que maintenant Amadoué en était le directeur… Un environnement économique difficile, une volonté d’offrir un avenir meilleur aux orphelins… Un contexte dans lequel un nouvel horizon voit le jour, s’invitant presque inopinément… Bientôt, la possibilité de voir enfin ces enfants déshérités espérer en l’avenir et s’épanouir fraye son chemin… Pour le jeune directeur, c’est l’opportunité qui sonne comme une délivrance. Pragmatisme et détermination donneront sur une ouverture inattendue… Cependant l’aventure qui s’annonce n’est pas sans surprise ! Vingt ans après, l’étincelle qu’il avait toujours eue dans le regard, scintillait désormais au milieu des étoiles…

11/2019

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Le Zoo d'Amadou

Une ode à l'imagination.

02/2022

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

La Coccinelle de Saïdou

La maman de Saïdou lui offre une coccinelle. Une jolie coccinelle qui tient dans son poing fermé ! Mais une poule passe par là et, horreur, gobe la coccinelle ! Un malheur n'arrive jamais seul : la poule ne perd rien pour attendre et la voilà à son tour avalée par l'aigle ! C'est à cet instant qu'arrive le serpent... Un conte-randonnée d'origine africaine.

05/2022

ActuaLitté

Critique littéraire

Ahmadou Kourouma

Il est devenu, au fil du temps et bien malgré lui, la figure tutélaire de la nouvelle littérature africaine. Aujourd'hui, sept ans après sa disparition, Ahmadou Kourouma est l'un des auteurs francophones les plus étudiés dans les universités américaines, africaines et européennes. Son génie iconoclaste comme sa trajectoire atypique d'actuaire devenu patron d'assurances continuent d'entretenir l'énigme de son écriture. " Il fallait juste un prétexte pour laisser son imaginaire débridé s'extraire du puits sans fond de sa propre histoire. Il le trouva un jour de Janvier 1963 à Abidjan, quand ce "roublard" d'Houphouét-Boigny embastilla quelques intellectuels ferrailleurs pour leur apprendre à vivre. Il en était. Dès lors, Kourouma n'eut de cesse de tromper son monde. Calibré à la perfection pour raisonner le jour dans des institutions productrices de chiffres et de statistiques, il laissa, la nuit, filer une fulgurance poétique dans de petits carnets secrets, puis dans des cahiers à spirale, pour se métamorphoser à l'heure dite en magicien des mots, en rhéteur subtil d'une langue en création. " Dans ce premier récit biographique qui lui est consacré, jean-Michel Djian nous livre un portrait informé et saisissant de l'auteur légendaire des Soleils des Indépendances. Couronnée par de nombreux prix, parmi lesquels le Renaudot en 2000 pour Allah n'est pas obligé, l'ouvre foisonnante de cet aristocrate malinké au rire fulgurant en fait assurément l'un de ceux qui surent le mieux exprimer, jusqu'à son paroxysme, " une souffrance africaine qui jusque-là n'avait jamais atteint la conscience alambiquée des Européens. Pas plus que celle des Africains ".

10/2010

ActuaLitté

Littérature étrangère

Les contes d'Amadou Koumba

S'il avait le ventre derrière lui, ce ventre le mettrait dans un trou. S'il n'est que de vous nourrir, une seule femme suffit. Tout ce que dit le petit Maure, il l'a appris sous la tente. Rendre un salut n'a jamais écorché la bouche. Si tu plais au Bon Dieu, les hommes ne t'apprécient pas outre mesure. L'eau ne cuira jamais le poisson qu'elle a vu naître et qu'elle a élevé. La promesse est une couverture bien épaisse mais qui s'en couvre grelottera aux grands froids.

01/1969

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté