#Roman francophone

L'espoir des chiens suivi de La pluie ne met pas à son avantage

Hugo Fréjabise

On est au théâtre et ça se passe comme si on avait une pensée fulgurante en tête. Ou un cauchemar. Le personnage trace une seule longue phrase qui essaye de ne pas se perdre dans les rues trop droites. Il essaye de trouver une respiration. Un souffle. Nouveau ou ancien. Il tente quelque chose, on pourrait dire : une aventure. Le personnage entre dans une ville qu'il ne connaît pas. Les plus grands voyages sont urbains et l'excès de lumière électrique est plus obscur que les forêts de Brocéliande. L'employé de bureau du roman dit : "On ne peut pas se retrouver sans se perdre. La seule façon sûre de ne pas se trouver c'est de ne pas savoir qu'on est perdu".

Par Hugo Fréjabise
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Théâtre

13/04/2020 64 pages 10,00 €
Scannez le code barre 9782343199665
9782343199665
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur L'espoir des chiens suivi de La pluie ne met pas à son avantage par Hugo Fréjabise

Commenter ce livre