#Roman francophone

Le Dossier M Tome 2

Grégoire Bouillier

M comme une histoire d'amour, mais quand on a dit ça, on n'a pas dit les conséquences. On n'a rien expliqué. On n'a pas dit le secret.

Par Grégoire Bouillier
Chez Flammarion

0 Réactions |

Editeur

Flammarion

Genre

Littérature française

24/01/2018 868 pages 24,50 €
Scannez le code barre 9782081414594
9782081414594
© Notice établie par ORB
plus d'informations

Le Dossier M

Livre 2

 

 

Résumé du Livre 1

Tout débute par un prologue racontant la genèse de la « période bleue » de Pablo Picasso à partir d'un épisode tragique de sa jeunesse impliquant Laure Gargallo (qui se faisait appeler Germaine) et Carlos Casagemas (épris de Germaine mais souffrant de dysfonction érectile, ce grand ami de Picasso finit par se tirer une balle dans la tête).

Après ce prologue, Le Dossier M s'ouvre sur le suicide de Julien qui, le 27 novembre 2005, s'est pendu à une fenêtre avec la ceinture de son pantalon. Juste avant, il barbouilla son matelas de merde en y inscrivant deux noms : celui de sa femme (Patricia) et celui du narrateur. De fait, tous les deux ont couché ensemble une semaine auparavant…

Le suicide de Julien provoque, entre autres, une grave crise du langage chez le narrateur, qu'il ne réussit à surmonter qu'en se livrant chez lui à une fausse pendaison avec sa propre ceinture de pantalon, afin de reconstituer ce qui s'est passé le 27 novembre 2005. Surtout, il affirme détenir des informations que Julien ignorait et qui ont conduit à son suicide. En vertu de faits ayant engendré des conséquences aussi stupéfiantes que dramatiques. À cause d'une certaine M, qui n'a pourtant rien à voir avec Julien ni avec Patricia.

Dix-huit mois plus tôt, en avril 2004, le narrateur rencontrait en effet M sur son lieu de travail. Se tenant à côté de la machine à café de marque Illico, il perçoit une présence dans son dos, qui le met aussitôt dans un état bizarre, comme si « un virus venait de lui être inoculé par-derrière ». Mais il n'a pas le temps de savoir qui est la jeune femme qui vient de disparaître au bout du couloir. Dans les jours qui suivent, pris d'une fièvre étrange, il s'empresse, par mail, de quitter S, une artiste avec qui il avait une liaison. Comme si c'était lié, le 23 juin 2004, il fait connaissance avec l'inconnue qu'il avait entraperçue deux mois plus tôt, lors d'une longue après-midi enchantée qui aurait pu durer toute la vie. D'origine anglaise, elle a vingt-huit ans, elle est stagiaire au service marketing, elle est belle avec des guillemets, elle a la phobie des cafards, etc. Problème : sa famille est l'une des plus grandes fortunes d'outre-Manche. Autre problème : elle est fiancée et doit se marier d'ici un an. L'histoire s'annonce mal, semée d'obstacles de toutes sortes. Pourtant, quelque chose d'intense et d'unique se noue entre M et le narrateur. Ils se retrouvent souvent après le travail pour errer ensemble dans les rues, mais en cachette. C'est que M ne veut pas trahir son fiancé. Et quel scandale familial ce serait si elle rompait ses vœux !

Le 27 juillet 2004 au soir, alors qu'ils se promènent rue Tronchet, M embrasse le narrateur et lui avoue qu'elle l'aime, avant de s'évanouir et de se réveiller à l'hôpital. Peu de temps après, M s'invite chez lui. Ils passent la soirée à boire du champagne, à tirer au pistolet sur des livres, à s'érotiser l'un l'autre et, une chose excitante en entraînant une autre, le narrateur hisse la jeune femme sur le rebord de la cheminée avec l'intention fougueuse de donner enfin chair à leur histoire ; mais M se refuse au dernier moment et finit par s'en aller en déplaçant un cadre qui restera de traviole sur le mur, non sans avoir auparavant mordu la main du narrateur jusqu'au sang.

Retrouver tous les articles sur Le Dossier M Tome 2 par Grégoire Bouillier

Commenter ce livre