#Roman étranger

La vie éternelle

Ferdinando Camon

Comme le premier roman de Camon, Figure humaine, ce livre est la chronique d'une communauté rurale isolée du reste du monde, dans une basse plaine des environs de Padoue, où la vie des hommes s'accomplit en marge de toute civilisation reconnue. Il s'agit d'une vie "hors du temps", sans témoins, sans archives, sans traces, vécue "dans la fable" plutôt que dans l'histoire. Vie qui par suite peut, au sens humain du terme, être dite éternelle. Cet Eden, règne d'une misère proprement infernale, n'a plus ici de narrateur privilégié. Très justement, l'auteur a choisi de faire parler d'autres voix, dont il est censé n'être que le transcripteur. Voix multiples, et qui cependant n'en font qu'une : c'est la voix de la communauté, telle qu'elle fonctionnait il y a peu de temps encore comme culture, certes totalement archaïque, mais vivante, énergique, inventive. Seule l'apparition simultanée, autour des années soixante, de l'électricité et de la télévision devait, comme le dit l'auteur, réussir à la frapper de mort.

Par Ferdinando Camon
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Littérature étrangère

01/09/1977 184 pages 15,50 €
Scannez le code barre 9782070296354
9782070296354
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La vie éternelle par Ferdinando Camon

Commenter ce livre