#Roman francophone

Céphalophores

Sylvie Germain

"Tous ceux et celles que l'amour a saisis, et qui s'en vont transis de la pensée de l'autre, ardés par le regard de l'autre, marchent ainsi en somnanbules. Ils ont la tête ailleurs, comme on dit. Leur front est resté lové dans la chaleur et dans l'odeur du cou de l'autre, appuyé contre son épaule. Ils, elles, portent leur tête en offrande à l'aimée, à l'élu, à moins que ce ne soit la tête de l'autre qu'ils, elles, portent ainsi en très secrète et tendre procession.
Oui, on a vraiment la tête ailleurs lorsqu'on est amoureux, - alors, quand c'est pour l'Eternel que l'on s'est enflammé, on a la tête infiniment ailleurs. On est un funambule, avec, en guise de balancier, son coeur en bandoulière et sa tête épanouie tel un bouquet de fleurs de mai. Tous ceux et celles que l'amour a ravis sont des céphalophores, des êtres en proie à une miraculeuse catastrophe". Sylvie Germain.

Par Sylvie Germain
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Littérature française

01/12/1996 159 pages 13,95 €
Scannez le code barre 9782070747566
9782070747566
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Céphalophores par Sylvie Germain

Commenter ce livre