#Essais

J'AI LABOURE L'AMER... L'Armée Française clandestine intérieure du Colonel LE TACON

Alain Chabot

C'est dès le mois de décembre 1940 qu'une dizaine d'Officiers - dont mon père - se regroupait à Toulon sous l'autorité du Colonel LE TACON (Abbeville, 22ième RIC) et mettait peu à peu en place dans le Sud de la France une structure militaire clandestine à l'insu du régime de Vichy et des accords d'Armistice. En avril 1942, puis en octobre, à Alger, cette petite Armée Nationale tentait sans succès de persuader les Américains d'ouvrir un nouveau front décisif par un débarquement en Provence - et non point en Afrique ! ... ... Avant d'être définitivement éliminée, début 1944, par une série de dénonciations sur le terrain ou d'initiatives criminelles prises depuis Londres, et qui détruisaient aux Glières, en Lozère et enfin au Vercors ces Unités Combattantes de plus de 4.000 hommes prêts à assurer la relève républicaine et prendre le contrôle politique de Paris.

Par Alain Chabot
Chez Alain Chabot

0 Réactions |

Genre

Histoire de France

20/11/1999 161 pages 10,67 €
Scannez le code barre 9782951222533
9782951222533
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur J'AI LABOURE L'AMER... L'Armée Française clandestine intérieure du Colonel LE TACON par Alain Chabot

Commenter ce livre