#Essais

Les soldats perdus. Des anciens de l'OAS racontent

Vincent Quivy

Ils étaient officier, étudiant, médecin, industriel, ils sont devenus " activistes " et " rebelles ". Aujourd'hui, " terroristes à la retraite ", les anciens de l'OAS livrent leur vie, leurs motivations et racontent le combat sans pitié pour l'Algérie française. Cette vingtaine de récits croisés plonge dans les coulisses de l'histoire, des débuts du contre-terrorisme aux heures clandestines de l'OAS en passant par les préparatifs du 13 mai 1958 ou les dessous du putsch de 1961. Du lieutenant Jean-Marie Curutchet, responsable de l'OAS-Métropole à Pierre Guillaume, le " crabe-tambour ", de Jean-Claude Pérez, un des chefs de l'organisation à Armand Belvisi, chargé d'assassiner de Gaulle, de Joseph Rizza, ancien des commandos Delta à Jean-Jacques Susini, cofondateur de l'OAS, ils forment, eux tous, hauts responsables ou hommes de base, théoriciens ou plastiqueurs, un portrait de groupe. Celui des soldats perdus de l'Algérie française. Insurgés contre la république, ils sont devenus, à l'heure des déchirures, les parias de la Nation. Acteurs puis perdants de l'histoire, ils ont, de l'exil à la prison, brûlé leur existence et subi le déshonneur. Aujourd'hui, entre amertume et apaisement, ils parlent.

Par Vincent Quivy
Chez Seuil

0 Réactions |

Editeur

Seuil

Genre

Histoire de France

11/04/2003 254 pages 19,30 €
Scannez le code barre 9782020530934
9782020530934
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Les soldats perdus. Des anciens de l'OAS racontent par Vincent Quivy

Commenter ce livre