#Roman francophone

La matrice. Journal du Dépôt de la Royal Air Force (août-décembre 1922) suivi de Notes ultérieures par le simple soldat Ross, matricule 352 087

Thomas Edward Lawrence

" L'armée : gadoue, puanteur, abomination de la désolation. " L'homme qui écrit cela et qui se trouve être colonel, célèbre, voire " roi sans couronne ", s'engage incognito comme simple soldat dans l'aviation de Sa Majesté. Quand on a exercé le pouvoir en s'en défiant et sans l'aimer, pourquoi ne pas tâter de l'obéissance absolue, de la servitude ? Et au fond, plutôt que de sombrer dans la gloire ou la folie, pourquoi ne pas rester un temps en friche, dans le terre à terre parfait de l'abrutissement militaire, en marge du monde et de sa propre vie ? C'est de l'épreuve vécue jour après jour, consignée nuit après nuit, que naîtra " La matrice ", un supplice. Et c'est avec un souci de vérité photographique que T. E. Lawrence enregistra son expérience dans le broyeur : les mille détails, tous éprouvés, tous authentiques, furent notés très serré, sans recul, en une sorte de " sténographie émotive et intellectuelle ". Puis, des mois durant, T.E. Lawrence travailla inlassablement cette matière pour la mettre en forme. Et de l'abîme qu'il laisse parfois entrevoir monte un souffle brûlant qui vient lécher dangereusement nos frêles raisons de vivre.

Par Thomas Edward Lawrence
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Poches Littérature internation

trad. Etiemble
04/09/2006 251 pages 8,50 €
Scannez le code barre 9782070781423
9782070781423
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La matrice. Journal du Dépôt de la Royal Air Force (août-décembre 1922) suivi de Notes ultérieures par le simple soldat Ross, matricule 352 087 par Thomas Edward Lawrence

Commenter ce livre