#Roman francophone

La Ville de Pierre

Xiaolu Guo

Jiang Corail Rouge a vingt-huit ans et vit à Pékin avec Zhuzi, comme deux bernard-l'ermite dans une coquille qui n'est pas la leur. Un jour, un colis reçu par la poste - une énorme anguille séchée - la ramène longtemps en arrière, à l'époque où elle s'appelait Petit Chien et habitait Shitouzhen, la Ville de Pierre. Dans ce petit port de pêche battu par les typhons au sud de la Chine, la mer était redoutable et, tous les soirs, les femmes guettaient sur la plage le retour de leurs maris, ces " mendiants de la mer ". Mais si la petite fille de sept ans n'a jamais oublié la Ville de Pierre, c'est qu'elle y a enfoui en partant un terrible secret et que, dit-elle, rien ne peut se comparer à l'amour et la haine que j'ai éprouvés là-bas. Cette très belle histoire nous parle de la Chine d'hier et d'aujourd'hui, des blessures fondatrices de l'enfance et de la foi en l'avenir. Sa voix se coule à notre oreille, tout près, avec une grâce et une justesse de ton que le traducteur, Claude Payen, a merveilleusement rendues.

Par Xiaolu Guo
Chez Editions Philippe Picquier

0 Réactions |

Genre

Poches Littérature internation

trad. Claude Payen
06/11/2006 267 pages 8,00 €
Scannez le code barre 9782877308946
9782877308946
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La Ville de Pierre par Xiaolu Guo

Commenter ce livre