#Essais

MOEURS ET SEXUALITE EN OCEANIE

Margaret Mead

L'ethnographie vient-elle, aujourd'hui, remplacer le conte philosophique d'hier ? Celui-ci se bornait à proposer des idées, et celle-là, désormais, impose des faits. Mais l'objet de l'une et l'autre entreprises n'a guère changé : l'homme ne veut rien d'autre que forcer son propre mystère, se connaître enfin à travers la multiplicité de ses visages. Saisissant, à cet égard, est ce livre de Margaret Mead, œuvre méthodique et souveraine d'un des plus grands anthropologues américains du siècle. Quatre sociétés océaniennes sont présentées, mais dont chacune fonde l'ensemble de ses structures sur une valeur unique et qui exclut tout autre : celle-là, globalement, est toute douceur, celle-ci violence, cette autre proscrit les passions, et, chez la dernière, hommes et femmes ont échangé leurs traits caractériels. Tendres Arapesh, féroces Mundugumor, calmes Samoans et Chambuli ambigus : quatre ordres, quatre paix, certes, et presque parfaits. Que l'une des cultures, toutefois, consente à éprouver un sentiment propre aux autres, et rien ne demeure plus de l'ordre et de la paix. Avec la connaissance apparaissent le déchirement, le tumulte. Mais aussi des forces jusqu'à alors contenues et avec elles le mouvement, qui est celui de l'histoire. Il dépendra aussi de ces forces que les contradictions se résolvent et que soit récusé tout immobilisme, toute culture ne surmontant pas la richesse, le conflit des valeurs qui la pénètrent.

Par Margaret Mead
Chez Pocket

0 Réactions |

Editeur

Pocket

Genre

Ethnologie

27/10/1999 606 pages 7,50 €
Scannez le code barre 9782266039314
9782266039314
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur MOEURS ET SEXUALITE EN OCEANIE par Margaret Mead

Commenter ce livre