#Essais

Deux figures importantes dans la culture Dagara. Le Kontond et la femme

Somé Der Joseph Mukassa

La complexité de toute la culture dagara dans l'écosystème peut être appréhendée par des êtres spirituels (Kontond, Saa, Tengand, Naangmind) et par la femme dagara, lien culturel fondamental toujours en transit entre deux familles (celle de son père et celle de son mari). L'écosystème associe vitalement les êtres vivants (corporels et spirituels) et les éléments non vivants, au sein d'un système global de société régi par un ensemble de lois et de règles. Dans ce système, Kontond, être spirituel invisible et immanent aux choses matérielles créées, est le Hérault civilisateur de l'homme dagara. Dans la conscience dagara, Kontond serait le fils aîné du Dieu créateur du ciel et de la terre, parachuté du haut du ciel sur la terre des vivants où il a pour rôle d'éduquer et de conduire l'homme vers l'Invisible, le "Naangmind", vivant au plus haut des cieux avec les ancêtres des familles et de la société globale. La prédication missionnaire a combattu en vain ces forces spirituelles. Après cent ans d'évangélisation, leur culte est de plus en plus vivace ; lisez plutôt !

Par Somé Der Joseph Mukassa
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Ethnologie

01/07/2015 146 pages 15,50 €
Scannez le code barre 9782343071091
9782343071091
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Deux figures importantes dans la culture Dagara. Le Kontond et la femme par Somé Der Joseph Mukassa

Commenter ce livre