#Beaux livres

La coupole de Callet et son étonnant destin. Du Palais Bourbon au musée du Louvre

Marie-Catherine Sahut

Gracieuse et sensuelle, la coupole peinte par Antoine François Callet (1741-1823) appartient à l'histoire de la grande décoration du XVIIIe siècle français. Elle est également un témoin de l'histoire du patrimoine monumental et de l'histoire tout court. Car, entre son exécution en 1774 pour le pavillon disparu des "Petits appartements" du prince de Condé au Palais Bourbon et son arrivée au musée du Louvre 240 ans plus tard, l'oeuvre a connu de nombreuses vicissitudes : l'abandon en 1789 lorsque son commanditaire partit en exil, son sauvetage lorsque l'édifice fut finalement détruit en 1846, une généreuse attribution à Fragonard au début du XXe siècle, l'achat par Göring en 1941, son retour d'Allemagne en 1948 par les bons soins de Rose Valland et enfin, dernière étape, sa restauration et son installation en 2014 au Louvre, au sein des nouvelles salles consacrées aux objets d'art du XVIIIe siècle. C'est l'étonnant destin de cette coupole que raconte cet ouvrage collectif publié sous la direction de Marie-Catherine Sahut.

Par Marie-Catherine Sahut
Chez Lienart

0 Réactions |

Editeur

Lienart

Genre

Beaux arts

05/12/2016 205 pages 39,00 €
Scannez le code barre 9782359061635
9782359061635
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La coupole de Callet et son étonnant destin. Du Palais Bourbon au musée du Louvre par Marie-Catherine Sahut

Commenter ce livre