#Essais

Dictionnaire d'administration publique

Martial Mathieu, Nicolas Kada

Qu’est-ce que l’administration publique ? En près de 400 mots-clés classés par ordre alphabétique, ce dictionnaire réunit les plus grands spécialistes universitaires de nombreuses disciplines pour tenter de mieux cerner ce thème aux multiples facettes. Réunissant une cinquantaine d’auteurs, l’ouvrage répond à un double objectif : exposer une vision scientifique de l’administration publique à travers près de 400 notices d’environ une page chacune et contribuer à valoriser un champ d’étude qui fédère différentes disciplines (droit, histoire, économie, gestion, science politique, sociologie, etc.) A l’heure où l’Union européenne impose de redéfinircertaines notions consubstantielles de l’administration publique française (telles que le service public ou la puissance publique), à l’heure où la mondialisation s’accompagne d’une forte expansion des théories du nouveau management public, il semble pertinent de dessiner plus précisément les contours de notre conception traditionnelle de l’administration publique sous les effets conjugués de toutes ces réformes. Cette oeuvre ambitieuse, totalement inédite, unique et originale, ne trouve d’équivalent à ce jour que dans d’autres champs disciplinaires : dictionnaire des politiquespubliques ou dictionnaire des termes juridiques par exemple.

Par Martial Mathieu, Nicolas Kada
Chez Presses Universitaires de Grenoble

0 Réactions |

Genre

Droit

30/10/2014 400 pages 37,80 €
Scannez le code barre 9782706121371
9782706121371
© Notice établie par ORB
plus d'informations

 

 

 

 

 

 

AVANT-PROPOS

 

 

 

Nicolas Kada, professeur de droit public, directeur du CERDHAP

 

Martial Mathieu, professeur d’histoire du droit, directeur adjoint du CERDHAP

 

 

La publication d’un Dictionnaire d’administration publique peut soulever un certain nombre d’interrogations : En quoi l’administration publique mérite-t-elle un tel inventaire ? Quel sens revêt ce dictionnaire ? Quelle est la philosophie qui anime ses (nombreux) contributeurs et selon quelle méthode a-t-il été conçu ? Quel apport en attendre ? C’est à ces différentes questions que les lignes qui suivent ont pour objet de répondre, en présentant la démarche originale qui a présidé à la réalisation de cet ouvrage. En effet, à travers un objet pluridisciplinaire, le Centre d’études et de recherche sur le droit, l’histoire et l’administration publique (CERDHAP) a entendu faire preuve d’une ambition maîtrisée et donner vie à un projet inédit qui appelle à être sans cesse renouvelé.

un objet pluridisciplinaire

Si l’administration publique peut paraître un thème d’étude aussi austère qu’abscons, elle n’en représente pas moins un véritable objet d’étude qui transcende les approches disciplinaires classiques. Or, le croisement de ces regards autour d’une logique d’objet constitue justement la marque de fabrique du CERDHAP. En effet, si les activités du centre de recherche s’inscrivent au sein de la faculté de droit de Grenoble, elles ont toujours été inspirées par la conviction qu’une recherche féconde implique le dépassement des cloisonnements disciplinaires. Sans remettre en cause les spécificités de chaque discipline, la démarche du CERDHAP consiste à combiner les approches disciplinaires autour d’un objet commun, afin de permettre un enrichissement réciproque des grilles d’analyse.

Il n’est donc pas étonnant que le projet d’un Dictionnaire d’administration publique ait été lancé par le professeur Jean-Charles Froment, alors qu’il était directeur du laboratoire. À son initiative, une équipe s’est formée, composée d’enseignants-chercheurs et de doctorants, qui a permis la maturation du projet scientifique et qui a organisé sa mise en œuvre. Autour du noyau formé par les membres du CERDHAP, le chantier de la rédaction du Dictionnaire d’administration publique a bénéficié de la collaboration d’un large réseau de chercheurs, qui ont accepté de contribuer au projet en rédigeant une ou plusieurs notices. L’ouvrage compte ainsi plus de quatre-vingts auteurs, représentant la diversité des champs disciplinaires que croise l’objet « administration publique » : droit public, droit privé et sciences criminelles, histoire du droit et des institutions, science politique, économie, gestion, sociologie, géographie, etc. À chacun et à chacune, les responsables scientifiques du Dictionnaire souhaitent exprimer leur vive gratitude, pour avoir accepté de se soumettre aux contraintes encadrant la rédaction des notices.

Retrouver tous les articles sur Dictionnaire d'administration publique par Martial Mathieu, Nicolas Kada

Commenter ce livre