#Essais

La parole impossible. Regards croisés autour de la traduction de César Vallejo, Marina Tsvetaeva et Paul Celan

Laurence Breysse-Chanet, Ina Salazar, Roland Béhar

Il y a des poètes qui marquent la tradition poétique par la radicalité avec laquelle ils travaillent la langue, des poètes qui écrivent précisément depuis la conviction que la parole véritable, pleine, est impossible. Ce qui anime cette parole n'est pas un idéal, ni un absolu littéraire, mais l'ardent désir de trouver les mots de l'humain. C'est à chaque fois une foncière mise en question de l'art et de la poésie, mais aussi une mise en péril de notre humanité au sein du langage, un langage poussé vers ses limites, dans l'occupation inouïe de toutes ses strates. Comment traduire cette poésie ? Cette poésie, qui nécessairement met à l'épreuve la traduction, est-elle une parole qui fait apparaître, plus qu'une autre, la traduction comme expérience ?

Par Laurence Breysse-Chanet, Ina Salazar, Roland Béhar
Chez Hermann

0 Réactions |

Editeur

Hermann

Genre

Critique littéraire

19/08/2019 337 pages 32,00 €
Scannez le code barre 9791037001818
9791037001818
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La parole impossible. Regards croisés autour de la traduction de César Vallejo, Marina Tsvetaeva et Paul Celan par Laurence Breysse-Chanet, Ina Salazar, Roland Béhar

Commenter ce livre