#Essais

Bismarck

Stéphanie Burgaud

Le destin politique de Bismarck est singulier. Junker, c'est-à-dire grand propriétaire foncier de l'Est de l'Elbe, né en 1815 dans une caste sociale et politique que les révolutions du siècle semblent condamner , il s'en affranchit souvent sans toutefois la renier. Prussien, guidé par l'unique ambition d'accroître la puissance de son pays, il préside pourtant en 1871 à la naissance d'un Empire allemand avant d'être célébré, au tournant du siècle, comme le père de la nation allemande. Sans doute la coexistence, en un seul individu, d'identités a priori contraires, explique-t-elle, en première instance, les jugements hors normes qu'il a suscités et les oxymores qu'il a fallu forger pour le décrire, de " conservateur rouge " en " révolutionnaire blanc ". En effet, depuis un siècle et demi, qu'il soit cloué au pilori ou transformé par le mythe en génie national, le premier chancelier d'Allemagne semble ne pouvoir susciter que démesure. Pour prendre la mesure de l'homme et de son action, cet ouvrage propose de revenir à l'explication de l'événement , à la confrontation des sources , de ce que l'on croyait savoir avec ce que l'on peut apprendre de nouvelles archives.

Par Stéphanie Burgaud
Chez Ellipses

0 Réactions |

Editeur

Ellipses

Genre

Histoire internationale

05/02/2019 312 pages 24,50 €
Scannez le code barre 9782340029668
9782340029668
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Bismarck par Stéphanie Burgaud

Commenter ce livre