#Roman étranger

Les Impures

Miguel de Carrion

La société cubaine du début du XXe siècle distingue les femmes «vertueuses», qui se plient aux préceptes moraux du patriarcat, des «impures», qui franchissent les limites imposées par ces codes, quelles qu'en soient les raisons économiques, familiales ou affectives. Le réalisme et le naturalisme du roman prennent pour objet les quartiers marginaux de la capitale où cohabitent proxénètes, prostituées et gens du peuple, ainsi que les quartiers réservés à la nouvelle bourgeoisie républicaine vivant dans le faste et la luxure.

Par Miguel de Carrion
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Littérature étrangère

trad. Jean Lamore
01/05/2014 314 pages 27,00 €
Scannez le code barre 9782343014760
9782343014760
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Les Impures par Miguel de Carrion

Commenter ce livre