Recherche

Mimoun Hillali, Hassan Faouzi

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Géographie

Gouvernance et "branding" des territoires touristiques

Cet ouvrage regroupe une partie des contributions des participants au colloque international sur la "Gouvernance et branding des territoires touristiques" qui s'est déroulé du 26 au 28 mars 2018 à Universiapolis-Université internationale d'Agadir (Maroc). Le colloque qui a réuni plus de quatre-vingts communicants a opté pour une multitude de thèmes en rapport avec l'utilisation grandissante du "branding" dans la promotion touristique et se place dans une perspective comparative et interdisciplinaire. La dimension internationale a été marquée par la présence de chercheurs français, canadiens, espagnols, algériens, tunisiens, libanais et marocains. Le colloque avait pour objectif de s'interroger sur les différentes significations des images des destinations, villes et territoires touristiques qui, aujourd'hui, font face à de nombreuses incertitudes tant structurelles que conjoncturelles. Les différents textes de cet ouvrage abordent, sous des angles variés, les enjeux du "branding" en tourisme et de la gouvernance des territoires touristiques.

02/2019

ActuaLitté

Littérature française

Hallali

Baliveau était là, seul, aboyant notre ragot, en bordure du gué. Ils semblaient tous deux épuisés, face-à-face, assis, se regardant l'un l'autre. Baliveau, tendant et balançant son encolure par intermittence, aboyait son cochon faiblement, cherchant du regard ses compagnons. Un moment... une éternité! La Rosée et moi avons nourri notre mémoire de ce spectacle inouï. Mais l'action a vite repris le dessus. " Tiens bon, mon vieux ! Tiens bon! Au coûte à Baliveau, au coûte. Tiens bon!" J'avais la gorge nouée par la fatigue et l'émotion. J'aurai voulu dire tant de choses à Baliveau, mais la meute venait de rallier sous nos yeux... Et ce furent les grands abois. La Rosée a sonné L'hallali sur pied un peu trop vite. Le ragot n'avait pas dit son dernier mot, il a fait face une première fois et bousculé les chiens pour chercher un abri sous les épines noires. La meute ne lâchait rien. Nous avons descendu à cheval la pente qui nous menait à Baliveau. Il était resté sur place comme s'il voulait dire à ses collègues : " J'ai fait mon travail, faites le vôtre ! " Il était immobile, épuisé. Il avait dû se surpasser pour maintenir seul son sanglier, malgré son âge. Mais il avait payé le prix fort : il était entaillé au flanc en deux endroits. Les blessures étaient profondes et inquiétantes. - Que fait-on ? - Faut qu'vous alliez servir le ragot, qu'y ait pas l'temps d'en blesser d'autres. Allez-y m'sieur Diégo, moi j'm'occupe à Baliveau. Une histoire d'amour et de vénerie, romantique et passionnée, qui finit comme certains hallalis...

01/2010

ActuaLitté

BD tout public

Zatopek. Les annés Mimoun

A bicyclette, quelque part en Auvergne, à l'assaut du Puy Marie, Marcel Couchaux s'interroge sur son goût immodéré pour l'effort, aujourd'hui sur un vélo, hier sur le tartan des pistes d'athlétisme. Revisitant dans la foulée ses souvenirs d'enfant et ses lectures, de L'Equipe à Miroir Sprint, il salue au passage le peloton de ceux, qui le firent grandir, d'un père sportif à ses idoles Emil Zatopek et Alain Mimoun. Entre cyclisme et course à pied, il livre ainsi une vision intemporelle, sensible et drôle du sport et de ses légendes.

03/2006

ActuaLitté

Littérature étrangère

Assan

Faire la paix avec les Tchétchènes, ils ne seraient pas contre non plus. Une très longue paix. Les Tchétchènes sont des gens comme les autres. Les soldats pourraient aller à la pêche. Il paraît qu'il y a beaucoup de poisson dans les rivières de montagne, du bon poisson, pas bien gros, il est vrai. Malgré tout, l'opinion générale penche du côté de la guerre. Alexandre Jiline est commandant de l'armée russe en Tchétchénie, chargé de l'approvisionnement des troupes en essence. Un poste stratégique, qui lui permet de se livrer à un trafic de barils avec l'ennemi tchétchène. Mais Jiline a aussi bon coeur, et les villageois l'apprécient pour cela. En signe de respect, ils transforment alors son prénom en Assan : dans le folklore tchétchène, Assan est une idole de la période préislamique du Caucase qui incarne la vengeance. Mais son histoire personnelle prend un tournant décisif quand il décide de prendre sous son aile deux jeunes soldats devenus inaptes au service en les planquant dans un de ses dépôts de carburants... Assan évoque avec brio la sale guerre de la Russie en Tchétchénie, mais ce cadre contemporain, très précis, contient aussi un roman universel qui dépeint avec force les contradictions de tout être humain dans des situations extrêmes.

03/2013

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Pikkeli Mimou

La première neige de l'hiver arrive avec l'anniversaire de Pikkeli Mimou, l'ami de Killiok. Il décide de lui rendre visite. La terre entière parait figée dans la neige et le froid. Killiok emporte son sac de couchage et des provisions (en plus du gâteau et du cadeau de Pikkeli Mimou.) "Heureusement, la neige est là, dit Killiok. Elle m'éclaire un peu. Je ne sais vraiment plus où je suis". Quand soudain, il reconnaît la forêt. "Bon anniversaire Pikkeli Mimou ! "

11/2020

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

En attendant Timoun

Timoun veut dire " enfant " en créole. Adopter un enfant, c'est toute une aventure. Une longue attente peuplée de rêves, d'espoirs, de doutes, de craintes. Puis, un jour, c'est le départ, la rencontre...

11/1999

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté