Recherche

Franceline Bürgel

Extraits

ActuaLitté

Romans de terroir

Paleysin

Septembre 1939. Dans la cour de la ferme Gabier, Colette fait ses adieux à son fiancé qui part à la guerre. Depuis sa fenêtre, sa tante Joséphine observe cette séparation avec émotion. En août 1914, c'est elle qui embrassait son jeune époux dans les mêmes circonstances. Mais son homme est tombé au combat, et depuis ce grand choc, Joséphine vit recluse. Désormais à Paleysin, tout porte à croire que les deux femmes sont unies par une destinée commune. Mais le malheur s'abattra-t-il sur Colette ? Paleysin est le roman de ces amours contrariées, de jeunesses perdues et de toute une campagne qui cicatrise ses plaies. Dans le cadre de son métier d'écrivaine publique biographe, Franceline Burgel revient fréquemment sur les conflits du XXe siècle. C'est au coeur du monde rural qu'elle connaît bien, et pendant la Seconde Guerre qu'elle plante le décor de son premier roman.

11/2019

ActuaLitté

Religion

Avec sa valise, de chantier en chantier. Histoire de Philippe Plantevin, prêtre-ouvrier de la Mission de France

Le 1er mai 1936 naît Philippe Plantevin dans la maison familiale de Thueyts, en Ardèche. Issu d'une famille d'industriels du tissage, ce deuxième enfant d'une famille de neuf est envoyé dans la rude pension du château d'Aix, à Saint-Martin-la-Sauveté, dans la Loire. A douze ans, il y fait le serment de devenir prêtre en gravant ses initiales dans l'écorce d'un arbre... Rentré meurtri de la guerre d'Algérie, il décide de vivre sa foi au contact de ceux qui lui ont ouvert les yeux sur la condition humaine. Il s'oriente vers la Mission de France et devient prêtre-ouvrier dans le secteur des Travaux publics. C'est le début d'une longue carrière de labeur et de rencontres, et d'un destin hors normes. Franceline Burgel, écrivaine publique biographe, raconte ce parcours exceptionnel, mêlant à son récit, comme en écho, certaines réflexions et homélies de ce prêtre-ouvrier, délivrées à la première personne. Préface d'Arnaud Favart, vicaire général de la Mission de France.

11/2019

ActuaLitté

Régionalisme

La Bâtie-Montgascon. Des métiers, des hommes... une histoire

Flonflons des orchestres sous les halles, défilés colorés, foules chapeautées, courses de vélos, fêtes foraines, foires et comices agricoles... bonheurs immenses d'une communauté épanouie. Le XXe siècle a vu le temps béni où chaque bâtiolan trouvait un travail, même si tout le monde s'accorde à dire "qu'on ne roulait pas pour autant sur l'or !". Du plus jeune au plus ancien, chacun avait un rôle à tenir. C'est comme si la population se vengeait des heures misérables et soumises de ses ancêtres. Lorsque l'industrie du tissage s'installe à la Bâtie-Montgascon, les paysans y voient une opportunité d'améliorer leurs conditions de vie. Ils passent désormais de l'étable à l'usine et de l'usine aux champs, pendant que de nombreux autres ouvrent boutique en plein coeur du bourg. Durant 150 ans, la commune vit au rythme scandé des métiers à tisser à tel point que bientôt, les coupures d'électricité plongeront intempestivement les travailleurs dans un calme étonnamment pénible aux oreilles qui se mettent à bourdonner. Pourtant, les deux siècles qui nous précèdent n'ont pas été sans difficultés pour les bâtiolans. Chamailleries, différends politiques, guerres oppressantes et meurtrières, tensions économiques et révoltes commerçantes ont troublé cette période. Voici planté le décor de cet ouvrage. Au fil des pages, le lecteur y découvrira l'Histoire de la Bâtie-Montgascon, les hommes qui ont marqué, les heures sombres ou pétillantes de ce village devenu, pour un temps, paradis social. Une aventure que certains découvriront et que d'autres sauront apprécier pour les souvenirs qu'elle aura ravivés.

07/2011

ActuaLitté

Santé, diététique, beauté

Un arrêt en plein vol avec Charcot

En janvier 2017 disparaissait Lucien Blein des suites de la maladie de Charcot. Musicien accompli, reconnu par son art, il se produisit durant plusieurs décennies dans les plus grandes capitales africaines, jusqu'aux hôtels de luxe de la Côte méditerranéenne française. Avec beaucoup de courage, ses enfants et son entourage l'ont accompagné dans cette avancée périlleuse dans la maladie. Sa fille Maryline a souhaité témoigner de cet accompagnement par l'intermédiaire d'une livre. Elle le fait avec le coeur, et des paroles simples. Par cette publication, Maryline Blein espère contribuer à modifier le regard de notre société sur les personnes en perte d'autonomie, mais aussi fournir les clés de compréhension et certains conseils aux nombreuses personnes qui deviennent elles-mêmes aidantes. Depuis, Maryline Blein a créé sa propre structure d'aide à domicile, agréée par le département de l'Isère, dont les bureaux sont basés à la Maison des consultants du Médipôle de Bourgoin-Jallieu.

08/2019

ActuaLitté

Cuisine

Le répertoire du burger

VOYOU est un restaurant à Burgers créé en 2014 à Nancy. Au travers de ces recettes, découvrez une cuisine " Maison " aux accents résolument " Street Food ".

10/2019

ActuaLitté

Poches Littérature internation

La fille de burger

" Rosa, quelle va être ta vie désormais ? Celle qu'il a vécue ou celle des autres ? " Fille d'un leader communiste mort en prison, Rosemarie Burger a à peine vingt ans quand elle se retrouve livrée à elle-même. Farouchement attachée à son indépendance, la jeune Afrikaner n'en est pas moins enchaînée au destin paternel. Etre une héroïne comme son père : la voie semble toute tracée. Sauf que Rosemarie est à la recherche d'elle-même. Comment s'émanciper de l'héritage familial sans abandonner la lutte contre l'apartheid ?Femme de lettres sud-africaine, Nadine Gordimer est née en 1923 et morte en 2014. Prix Nobel de littérature en 1991, elle est l'auteur d'une oeuvre prolifique et politique traduite en plus de trente langues." Comment ne pas adhérer sans restriction à l'oeuvre de la romancière qui fut prophète en son pays ¿ une dizaine de romans, parmi lesquels le superbe Fille de Burger... "Hector BianciottiTraduit de l'anglais (Afrique du Sud) par Guy Durand

04/2015

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté