Rêver peut-être

Robert Brown Parker

Père de deux filles caractérielles, nymphomanes et dépravées, Vivian et Carmen, le général milliardaire californien Sternwood est mort. "Dormir du grand sommeil... Peu importe que ce soit dans un mausolée ou au fond d'un puisard dégueulasse. ". . Ainsi philosophe Philip Marlowe. Le général l'avait d'abord engagé pour arracher ses filles aux griffes d'escrocs et de maîtres chanteurs. Elles avaient fait avaler bien des couleuvres au détective. Cette fois, c'est le maître d'hôtel de la famille qui rappelle le fameux privé pour retrouver Carmen disparue. Coriace et sardonique, Marlowe va encore en voir de toutes les couleurs au cours d'une enquête mouvementée. On retrouve dans ce nouvel épisode, où Parker prend la relève de Chandler, le héros pur (relativement) et dur mais revenu de bien des choses, le spectateur blasé d'une société corrompue, le cynique au grand coeur dont la solitude est parfois interrompue par une paire de jambes fuselées, des yeux en amande ou une voix enjôleuse, avant qu'il ne se retrouve dans son bureau minable, les jambes allongées sur sa table, attendant le prochain client.

Par Robert Brown Parker
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Littérature étrangère

01/02/1993 216 pages 15,50 €
Scannez le code barre 9782070727681
9782070727681
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Rêver peut-être par Robert Brown Parker

Commenter ce livre