#Roman francophone

Métamorphoses de la reine

Pierrette Fleutiaux

Si, dans les contes de Perrault, la première place revenait aux femmes ? Cendrillon s'appellerait Cendron, il serait un merveilleux jeune homme et à l'heure fatidique de minuit (ici annoncée par talkie-walkie) il irait offrir sa belle jeunesse...non pas à une quelconque princesse mais à la reine. La femme de l'ogre serait végétarienne, et bien affligée de ses sept petites ogrelettes aux quenottes trop avides et de cet époux tourmenté par un affreux instinct de mort. De la forêt alors arriverait Poucet, mais il ne serait pas si petit, et il saurait très bien comment aimer une femme... " A force d'intelligence joueuse, de violence sensuelle et de confusion suggestive entre les mots et les choses, Pierrette Fleutiaux mérite qu'on dise désormais d'elle : il était une fois un maître du fantastique " Bertrand Poirot-Delpech (le Monde). Métamorphoses de la reine a obtenu le Goncourt de la nouvelle en 1985. Monic Cecconi-Botella a composé un opéra (commandé par Radio France) sur un livret inspiré par la première nouvelle de ce recueil : la femme de l'Ogre.

Par Pierrette Fleutiaux
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Littérature française (poches)

01/09/1990 250 pages 8,70 €
Scannez le code barre 9782070382736
9782070382736
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Métamorphoses de la reine par Pierrette Fleutiaux

Commenter ce livre