#Roman francophone

Chômeuriade

Stanislas Kocik

Chaque homme dissimule avec plus ou moins d'habileté ou de soin un noeud d'obsessions, lequel parfois jaillit au grand jour, en un appel déchirant. Tel est le cas du narrateur, Albert Membré, expert en timbres-poste pour collections, quadragénaire doublé, depuis trois ans, d'un chômeur. Le chômeur cherche un emploi dans les petites annonces. Le chômeur devient à moitié fou. La tête du chômeur se transforme en réseau de rues n'aboutissant nulle part. L'unique sauvegarde du chômeur : sa passion pour la philatélie. Un timbre rarissime va servir à transfigurer romanesquement son désespoir de vivre. En effet, le fameux timbre porte en effigie le symbole de la victoire du monde chrétien occidental à Vienne sur le monde de l'Islam, dans lequel le narrateur voit une force rédemptrice. Ce voyage intérieur, profondément lié aux souvenirs de son enfance, minière autant que champêtre, quelque part dans le Nord, n'exprime cependant pas l'amertume. Au contraire. Il se veut satirique et bondissant, d'une cruauté toute borgésienne dans l'analyse en survol d'une époque destructrice entièrement soumise au terrorisme qu'assistent avec sauvagerie les millions de chômeurs prêts, s'il le faut, à recommencer l'Histoire à l'envers.

Par Stanislas Kocik
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Littérature française

23/10/1985 144 pages 10,55 €
Scannez le code barre 9782070705108
9782070705108
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Chômeuriade par Stanislas Kocik

Commenter ce livre