#Roman francophone

La danse des ardents ou La vie de Masaniello

Jean-Noël Schifano

Naples, automne 1619. Une fille du peuple, Antonia Gargano, est violée par un garde du vice-roi espagnol : juin 1620, naît personnage central du roman, attendu et accueilli dans une liesse énorme. Il grandit, enfant parmi les enfants aux mille métamorphoses, dans les quartiers les plus misérables et les plus ardents de la ville. Devenu homme, emporté par le plaisir paradisiaque d'exister, il fait corps avec la ville et ses foules tumultueuses, qui l'enveloppent et le guident à la fois vers de magnifiques turpitudes et de sublimes recueillements. Vingt ans plus tard, la belle Berardina apparaît dans la vie de Masaniello ; et c'est ensemble que les amants vengeront, par un assassinat atroce aux Portes des Enfers, les offenses, les violences et les crimes subis par le peuple de la joie. Et, en 1647, dans une Naples à feu et à sang, Masaniello renverse le vice-roi, prend tous les pouvoirs tout en refusant le Pouvoir jusqu'à la folie et la mort. Un roman ? Certes, avec les destins croisés de dizaines de personnages historiques, à commencer par Masaniello et Berardina. Mais aussi la chronique d'une époque et de la ville de toutes les transgressions, dont les rebondissements fascinants nous sont offerts par un écrivain pour qui la fiction ne peut surgir que des feux d'artifice secrets de l'Histoire.

Par Jean-Noël Schifano
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Romans historiques (poches)

30/12/2000 378 pages 9,40 €
Scannez le code barre 9782070416349
9782070416349
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La danse des ardents ou La vie de Masaniello par Jean-Noël Schifano

Commenter ce livre