#Essais

La fin des colonies françaises

Bernard Droz

Evénement majeur de l'histoire contemporaine, la décolonisation s'est emparée de la France presque par inadvertance. Celle-ci, en effet, était mal préparée à la perte de son empire, par tradition jacobine et par attachement sentimental. En 1944, la conférence de Brazzaville a sans doute stimulé quelques réformes, mais les velléités d'indépendance ont partout été vigoureusement réprimées. De cette crispation colonialiste découle le traumatisme d'une séparation encadrée par les guerres d'Indochine et d'Algérie, et ponctuée de multiples épreuves de force. Il faut attendre le retour au pouvoir du général de Gaulle en 1958 pour que la France admette enfin le caractère inéluctable de la décolonisation. Bernard Droz décrypte ce long processus, achevé pour l'essentiel en 1962 avec l'indépendance algérienne. Après une longue amnésie, la France a connu, au seuil des années 1980, un retour de mémoire. Aujourd'hui encore, le passé colonial continue d'interpeller la République.

Par Bernard Droz
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Encyclopédies de poche

15/10/2009 159 pages 16,30 €
Scannez le code barre 9782070359998
9782070359998
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La fin des colonies françaises par Bernard Droz

Commenter ce livre