Le vent se lève

Alfred Glauser

En quittant à jamais le Jura pour le Canada, le narrateur éprouve une longue période d'adaptation. La comparaison d'une Suisse idéalisée avec la réalité d'une vie quotidienne nourrit inlassablement son mal du pays. Seul le souvenir permet d'assurer une identité fragile de l'entre-deux. Mais le retour momentané au pays ne le console pas. Ce livre, réédité dans sa forme originale, c'est toute la nostalgie et la poésie de ceux qui ont choisi de partir et qui finissent par réussir dans leur pays d'adoption, sans renoncer toutefois à leurs racines. Ce roman en partie autobiographique retrace les difficiles étapes d'un long apprentissage de soi-même et de l'autre. En quittant son Jura natal, Alfred Glauser n'a jamais songé à un départ de longue durée, mais la Seconde Guerre mondiale en a décidé autrement. Il vécut ces années de séparation comme un véritable exil. L'amour et l'écriture ont concouru finalement à lui accorder un nouveau bonheur, d'où l'origine du Vent se lève qui fait de l'émigration un chant à la vie. Alfred Glauser est né en 1913 à Saint-Imier. Il a fait ses études à Genève et, après avoir professé au Canada, il enseigna la littérature à l'Université du Wisconsin-Madison où il fonda toute une école de brillants seiziémistes.

Par Alfred Glauser
Chez Cabédita Editions

0 Réactions |

Genre

Littérature française

01/01/2005 144 pages 22,50 €
Scannez le code barre 9782882954381
9782882954381
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le vent se lève par Alfred Glauser

Commenter ce livre