#Roman francophone

Athalie. Tragédie tirée de l'écriture sainte, 1691

Jean Racine

Le plus poétique des Livres, ce Livre des rois dont Racine a su si profondément, si lentement restituer la magie, au service de la plus poétique des tragédies chrétiennes ? Retournons chez les demoiselles de Saint-Cyr, protégées de Madame de Maintenon, écoutons, pendant la pause des voix des comédiens, celles des chœurs portées par l'instrumentation de Jean-Baptiste Moreau, dont notre éditeur souligne l'importance et le rôle dans ce spectacle. Le texte est émaillé, presque à chaque vers, de citations bibliques, bien plus nombreuses encore qu'on ne l'avait observé jusqu'ici, comme si, proche de sa fin, le poète entendait revenir aux sources de la foi et de l'inspiration : ne discerne-t-on pas, entre deux feuillets de Bible, la lumière d'Euripide et de la Grèce ? C'est ici la plus longtemps incomprise et aujourd'hui l'une des mieux reconnues d'entre les tragédies de Racine. Ou comment une reine infidèle persécute le jeune Joas, légitime héritier du trône, tapi dans le Temple sous la protection du grand prêtre.

Par Jean Racine
Chez LGF/Le Livre de Poche

0 Réactions |

Genre

Littérature française (poches)

14/09/1999 191 pages 3,10 €
Scannez le code barre 9782253062288
9782253062288
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Athalie. Tragédie tirée de l'écriture sainte, 1691 par Jean Racine

Commenter ce livre