#Essais

Le coeur mangé. Histoire d'un thème littéraire du Moyen Age au XIXe siècle

Mariella Di Maio

La légende du " cœur mangé " raconte l'histoire d'un mari jaloux qui se venge de sa femme adultère en lui faisant manger, à son insu, le cœur de son amant. Considéré comme un exemple de " fin'amor " par excellence, riche en significations symboliques et métalittéraires, ce récit bénéficie d'une large diffusion au Moyen Age, lorsque les victimes les plus illustres de cet acte de cannibalisme amoureux sont le troubadour Guillem de Cabestany et le trouvère connu sous le nom du Châtelain de Coucy. L'étude de Mariella Di Maio est la première tentative pour reconstruire les métamorphoses de ce thème littéraire après sa floraison médiévale dans différents genres et formes (poésie, théâtre, mélodrame, roman, nouvelle) jusqu'à la fin du XIXe siècle, en passant par le XVIIIe (De Belloy, Baculard, Sade) et le romantisme (Stendhal et ensuite Barbey d'Aurevilly). Cette étude est aussi le premier bilan de la fortune du thème en question dans le théâtre musical romantique : ballets, mimodrames et surtout opéras, de Carafa, Donizetti et Mercadante, dont on trouvera les livrets en appendice, avec un inédit de Saint-Saëns qui est une relecture parodique et critique de cette histoire d'amour et de mort.

Par Mariella Di Maio
Chez PU Paris-Sorbonne

0 Réactions |

Genre

Critique littéraire

01/02/2005 248 pages 20,00 €
Scannez le code barre 9782840503538
9782840503538
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le coeur mangé. Histoire d'un thème littéraire du Moyen Age au XIXe siècle par Mariella Di Maio

Commenter ce livre