#Essais

Sentir. Pour une anthropologie des odeurs

Jane Cobbi, Robert Dulau

Sentir. Sentir bon, sentir mauvais. Sentir pour mieux connaître, pour mieux reconnaître, pour retenir l'émotion ou pour se réjouir. Associer des odeurs à la vie, d'autres à la mort, d'autres encore à l'amour, choisir celles qui donnent du plaisir, ou qui favoriseront la relation sexuelle. Ce sont là quelques-unes des préoccupations rencontrées dans différentes sociétés. Dans la perspective d'une anthropologie des odeurs, les auteurs de ce livre, reprenant le sillon qu'avait tracé en son temps Lucienne A. Roubin, appréhendent le domaine olfactif sous des angles divers : neurophysiologie, mémoire, communication, rôle attribué aux senteurs dans différents milieux. Ils traitent des ambiances, abordées par le biais de l'espace architectural, de la gestion olfactive du métro parisien, ou des effluves qui mènent d'un restaurant de Paris jusqu'au sud de l'Inde. Il est également question d'une méthode d'éducation olfactive (Japon), de la relation entre corps et odeurs (Polynésie, Nouvelle-Guinée, cultures arabo-musulmanes), enfin de l'importance toute particulière donnée à certaines substances, comme l'encens (Oman), le benjoin (Indonésie), ou le musc (Chine).

Par Jane Cobbi, Robert Dulau
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Ethnologie

17/11/2004 283 pages 25,00 €
Scannez le code barre 9782747570800
9782747570800
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Sentir. Pour une anthropologie des odeurs par Jane Cobbi, Robert Dulau

Commenter ce livre