#Essais

Vers la terre d'Israël

Anne Grynberg

Israël est toujours demeuré pour les Juifs un référent essentiel, mais c'est à la fin du XIXe siècle que s'exprime le projet d'un retour organisé des Juifs sur leur terre : les Amants de Sion fondent les premiers villages juifs de la Palestine moderne, puis Theodor Herzl structure l'idéologie sioniste en un mouvement politique. Les vagues migratoires (alyot) vont alors succéder : sionistes socialistes -fondateurs des premiers kibboutzim-, artisans yéménites, petits commerçants venus de Pologne, réfugiés d'Allemagne fuyant l'hitlérisme, immigrants clandestins de l'alyah bèt, rescapés de la Shoah ; puis, après la création de l'Etat d'Israël en 1948 - il y a cinquante ans-, communautés d'Afrique du Nord, d'Egypte, de Lybie ; récemment, Juifs de l'ex-Union soviétique et d'Ethiopie. Le " rassemblement des exilés " est devenu réalité, au-delà de la diversité des options religieuses et politiques, et malgré les conflits récurrents avec les Etats arabes. En historienne, sans passion partisane, Anne GRYNBERG relate cette histoire. Avec l'espoir d'un avenir de dialogue et de paix.

Par Anne Grynberg
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Encyclopédies de poche

13/03/1998 160 pages 16,20 €
Scannez le code barre 9782070533695
9782070533695
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Vers la terre d'Israël par Anne Grynberg

Commenter ce livre