#Roman francophone

Coeur-de-Cuir

Patrick Gofman

Jean Bernard, dit " Cœur-de-cuir " admire Nabokov et Trotski. Normand, c'est, dès le lycée, un militant de base, un fantassin musclé du trotskisme prêché par Pierre Lambert. Il veut soulever sa province. Mais comment " mettre le feu à la plaine " sous la pluie ? Poète, boxeur et fanatique, sentimental et misogyne, Cœur de Cuir vit mal ses " contradictions ". Il ruine méthodiquement sa vie. Mai 1968 ne l'électrise pas. Castro ne le fascine guère, il vomit la Chine de Mao. Alors que faire ? La Révolution, pardi, mais avec qui ? Tandis que ses " camarades " meurent, trahissent ou se recyclent aux sommets du syndicalisme et de l'Etat. Cœur de Cuir fulmine dans son coin. Exclu du lambertisme comme " aventurier petit bourgeois ", il devient un rebelle sans cause, un soldat à jamais perdu. Trente ans après 68, ce roman drolatique est aussi un témoignage. On y entend les derniers cris d'un naufragé.

Par Patrick Gofman
Chez Flammarion

0 Réactions |

Editeur

Flammarion

Genre

Littérature française

23/02/1998 261 pages 16,30 €
Scannez le code barre 9782080675316
9782080675316
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Coeur-de-Cuir par Patrick Gofman

Commenter ce livre