#Essais

Le handball féminin au Congo-Brazzaville. Les grandes dames des Diables rouges

Ghislain Joseph Gabio

Le handball a fait son entrée au Congo-Brazzaville, après les premiers Jeux africains de 1975 qu'avait organisés Brazzaville. Tout est parti du sport scolaire, avant que le civil ne prenne le relais. Les clubs ont vu le jour à Brazzaville, puis à Pointe-Noire. C'est en 1972 que les Diables rouges dames s'étaient fait connaître aux éliminatoires des deuxièmes Jeux africains de Lagos. Les Congolaises remportèrent le tournoi devant le Cameroun et la Centrafrique, en réalisant un "sans-faute". Par la suite, elles s'affirmèrent aux différentes compétitions africaines, et furent les meilleures pendant plus d'une décennie. Les Diables rouges dames furent les premières représentantes de l'Afrique aux Jeux olympiques de 1980, à Moscou. Elles disputèrent plusieurs coupes du monde, sans briller tout à fait, mais représentèrent encore l'Afrique en compagnie des Angolaises, des Ivoiriennes et des Tunisiennes. Quatre coupes et championnats d'Afrique des nations d'affilés, au cours des années 70 à 90, méritent bien une reconnaissance ; c'est ce que nous avons voulu faire en publiant ce livre.

Par Ghislain Joseph Gabio
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Sports

01/10/2015 98 pages 12,50 €
Scannez le code barre 9782343067179
9782343067179
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Le handball féminin au Congo-Brazzaville. Les grandes dames des Diables rouges par Ghislain Joseph Gabio

Commenter ce livre