#Essais

L'industrialisation raisonnée de l'agriculture africaine

Désiré Ngalieu

A l'horizon 2050, l'Afrique subsaharienne comptera près de 2 milliards de personnes, dont environ 1,2 milliard vivront en ville contre 290 millions aujourd'hui. Pour nourrir cette population en croissance continue et particulièrement dépendante des denrées alimentaires importées, vaincre la faim invisible, lutter contre la pauvreté, acquérir son indépendance et sa sécurité alimentaires, l'Afrique subsaharienne doit "secondariser" son agriculture, c'est-à-dire l'extirper du secteur primaire pour l'intégrer dans le secteur secondaire. En d'autres termes, il s'agit de passer de l'agriculture "primaire" ou traditionnelle, sous-équipée et à faible productivité, à l'agriculture "secondaire", industrielle ou conventionnelle, à haute productivité. L'auteur considère cette secondarisation ou industrialisation agricole raisonnée comme un outil de progrès, une condition nécessaire au développement économique et humain en Afrique tropicale. II montre, dans cet ouvrage, pourquoi et comment l'Afrique subsaharienne doit nécessairement secondariser son agriculture pour atteindre l'émergence à l'horizon 2035.

Par Désiré Ngalieu
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Economie

01/09/2015 222 pages 23,50 €
Scannez le code barre 9782343065373
9782343065373
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur L'industrialisation raisonnée de l'agriculture africaine par Désiré Ngalieu

Commenter ce livre