#Essais

Charles d'Anjou. Frère conquérant de Saint Louis

Michel Grenon

Fils posthume de Louis VIII et de Blanche de Castille, comte d'Anjou et du Maine par apanage reçu de son frère aîné Saint Louis, puis, la même année 1246, comte de Provence par son mariage avec Béatrice, fille de Raymond Béranger (le père de quatre reines), Charles d'Anjou se révéla vite comme un conquérant insatiable. Elu sénateur de Rome, seigneur ou podestat de nombreuses villes d'Italie du Nord, dont Florence, il fut choisi par les papes français Urbain IV et Clément IV pour succéder aux Staufen sur le trône du royaume de Sicile, fondé par les Normands en 1130. Au lieu d'être apaisés, ses appétits de pouvoir et de terres en furent aiguisés d'autant, et il devint successivement roi d'Albanie, puis roi de Jérusalem, suzerain des principautés de Morée et du duché d'Athènes, et ne visa rien moins que de reconstituer à son profit l'éphémère Empire latin de Constantinople. Il participa également aux deux croisades désastreuses de son frère Saint Louis, la première en Egypte et la seconde en Tunisie, dont il contribua à choisir la surprenante destination, bien loin de Jérusalem, qu'il sut terminer à son avantage après la mort du roi Louis IX. Son ultime projet, le trône de Constantinople, fut remis en cause par l'explosion des Vêpres siciliennes en 1282, auxquelles il ne survécut que quelques années, après avoir bouleversé toute la géopolitique méditerranéenne.

Par Michel Grenon
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Histoire de France

01/11/2012 250 pages 26,00 €
Scannez le code barre 9782336003450
9782336003450
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Charles d'Anjou. Frère conquérant de Saint Louis par Michel Grenon

Commenter ce livre