#Essais

Un concept de sénat ivoirien

Dominique Kobou

Les crises politiques et militaires en Côte d'Ivoire proviennent en partie de la faiblesse de ses institutions nationales. De l'indépendance jusqu'au multipartisme en 1990, les institutions ont été conçues dans une logique de parti unique centré autour de la personne du président Houphouët-Boigny. Son décès en 1993 a entraîné une crise de succession dont le dernier épisode est la crise postélectorale de fin 2010. L'état de belligérance politique est toujours latent avec schisme profond entre RHDP au pouvoir et opposition FPI sans représentant au Parlement, bien qu'étant la première force politique ivoirienne. Les institutions ont été incapables de maintenir la stabilité et doivent être repensées pour permettre à toutes les tendances politiques majeures de cohabiter et d'avoir voix au chapitre de la vie publique. Un Sénat élu à la proportionnelle au Parlement ivoirien peut permettre d'atteindre cet objectif, car les coalitions politiques seront représentées conformément à leur poids politique réel. Les élections de mi-mandat, également présentées dans cet ouvrage, réajusteront la répartition des sièges au Sénat, doté du pouvoir de renverser le gouvernement.

Par Dominique Kobou
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Histoire internationale

01/04/2015 256 pages 25,00 €
Scannez le code barre 9782343030647
9782343030647
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Un concept de sénat ivoirien par Dominique Kobou

Commenter ce livre