#Essais

L'agression. Une histoire naturelle du mal

Konrad Lorenz

Dans ce livre, paru en 1963 et devenu un classique de l'éthologie, Konrad Lorenz montre que l'agression n'a en elle-même rien de pathologique ou de "mauvais". Elle est un " instinct " qui, comme beaucoup d'autres, aide à la survie des espèces. Et si le comportement agressif est parfois exagéré jusqu'à devenir nuisible et manquer son but, l'évolution a " inventé " des mécanismes ingénieux pour diriger cette agressivité vers des voies inoffensives. Chez l'homme, cependant, à qui manque ce dispositif de sécurité, l'instinct d'agression semble avoir dépassé son utilité depuis que les amies modernes ont multiplié les possibilités de destruction. Pour l'auteur, l'étude de la conduite des animaux nous éclaire sur les dangers qui nous guettent. En se penchant avec un humour attentif sur les mariages des oies sauvages, les combats territoriaux de certains poissons ou les inhibitions quasi morales des loups, Lorenz entraîne le lecteur vers des réflexions imprévues et toujours profondes.

Par Konrad Lorenz
Chez Flammarion

0 Réactions |

Editeur

Flammarion

Genre

Sciences de la terre et de la

trad. Vilma Fritsch
26/09/2018 394 pages 10,00 €
Scannez le code barre 9782081428454
9782081428454
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur L'agression. Une histoire naturelle du mal par Konrad Lorenz

Commenter ce livre