#Essais

Des soldats noirs face au Reich. Les massacres racistes de 1940

Johann Chapoutot, Jean Vigreux

Une "guerre pour la civilisation" germanique et pour l'Europe blanche : c'est ainsi que les nazis présentaient leur entreprise, qui avait également une dimension de revanche, à la fois sur la Première Guerre mondiale et sur la "honte noire" infligée par les Français. En effet, depuis les années 1920, racistes et xénophobes allemands ne décoléraient pas : la France avait osé faire occuper le territoire de l'Allemagne par des soldats de couleur, issus des troupes coloniales. Lors de la campagne de France, en mai-juin 1940, environ trois mille de ces soldats coloniaux ont été assassinés, en-dehors de toute action de combat, par des unités militaires allemandes issues de la Wehrmacht et de la Waffen-SS. Ce livre revient sur ces événements, sur leur contexte historique et idéologique, sur le mépris du droit international affiché par l'Allemagne nazie, et sur le sort des soldats coloniaux qui échappèrent à la mort et partirent en captivité.

Par Johann Chapoutot, Jean Vigreux
Chez Presses Universitaires de France - PUF

0 Réactions |

Genre

Histoire internationale

16/09/2015 175 pages 20,00 €
Scannez le code barre 9782130621690
9782130621690
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Des soldats noirs face au Reich. Les massacres racistes de 1940 par Johann Chapoutot, Jean Vigreux

Commenter ce livre