#Essais

Les lois barbares. Dire le droit et le pouvoir en Occident après la disparition de l'Empire romain

Marcelo Cândido da Silva, Bruno Dumézil, Sylvie Joye

Enfants de Rome, les royaumes dits barbares ou post romains le sont assurément, tout comme leurs lois. Cependant, en ce qui concerne le droit comme le reste, on sut élaborer et des structures et des idées nouvelles dans cette période souvent considérée comme un moment fondateur pour l'Europe. Ces lois qu'on nomme barbares sont des textes écrits pour la plupart en latin, entre la fin du Ve et le début du IXe siècle. Leur rédaction est marquée par la volonté des souverains et des élites de forger une identité pour les nouvelles entités politiques mises en place à la chute de l'Empire romain en Occident. Ces textes à la tradition manuscrite complexe sont parmi les documents les plus utilisés mais aussi les plus discutés pour l'étude du haut Moyen Age. Les lois barbares constituent en effet les sources principales par lesquelles les historiens et les historiens du droit ont tenté de reconstituer les murs et le droit des " barbares ". Le présent ouvrage inscrit quant à lui ces lois dans la compréhension des mécanismes du pouvoir et du fonctionnement de la société au début du Moyen Age. Il démontre aussi comment la composition des manuscrits et de leur iconographie était elle-même un élément profondément signifiant. On a ici par ailleurs un guide qui vise à faciliter l'accès à toutes les ressources heuristiques et bibliographiques qui ont fait de l'étude sur les lois barbares le champ le plus novateur des études sur le haut Moyen Age.

Par Marcelo Cândido da Silva, Bruno Dumézil, Sylvie Joye
Chez PU Rennes

0 Réactions |

Editeur

PU Rennes

Genre

Histoire internationale

28/11/2019 24,00 €
Scannez le code barre 9782753559158
9782753559158
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Les lois barbares. Dire le droit et le pouvoir en Occident après la disparition de l'Empire romain par Marcelo Cândido da Silva, Bruno Dumézil, Sylvie Joye

Commenter ce livre