#Essais

Deir el-Qamar. Cité de culture, d'art et d'histoire

Hareth Boustany

"Je ne sais si je me trompe, mois je crois que de grandes destinées peuvent être réservées à ce peuple (Libanais), peuple vierge et primitif par ses moeurs, sa religion et son courage ; peuple qui a les vertus traditionnelles des patriarches, la propriété, un peu de liberté, beaucoup de patriotisme, et qui, par la similitude de religion et les relations de commerce et de culture, s'imprègne de jour en jour davantage de la civilisation occidentale. Pendant que tout périt autour de lui d'impuissance et de vieillesse, lui seul semble rajeunir et prendre de nouvelles forces ; à mesure que la Syrie se dépeuplera, il descendra de ses montagnes fondera des plaines fertiles qui ne sont plus aujourd'hui qu'aux chacals et aux gazelles et établira une domination nouvelle dans ces contrées ois les vieilles dominations expirent. Si dès aujourd'hui un homme de tête s''élevait parmi eux soit des rangs du clergé tout-puissant, soit du sein d'une de ces familles d'émirs ou de cheikhs qu'ils vénèrent ; sil comprenait l'avenir et faisait alliance avec une des puissances d'Europe, il renouvellerait facilement les merveilles de Méhemet Ali, pacha d'Egypte. et laisserait après lui le véritable germe d'un empire d'Arabie ... Il y a plus d'avenir là qu'en Egypte. L'Egypte n'a qu'un homme, le Liban a un peuple ". Lamartine : Voyage en Orient (p.21,460)

Par Hareth Boustany
Chez Editeurs Divers Liban

0 Réactions |

Genre

Histoire internationale

01/01/2019 211 pages 40,00 €
Scannez le code barre 9789953043739
9789953043739
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Deir el-Qamar. Cité de culture, d'art et d'histoire par Hareth Boustany

Commenter ce livre