#Essais

Antoine Vitez & la poésie. La part cachée

Marie Etienne

Ce livre a pour héros central Antoine Vitez (1930 - 1990), l'un des plus grands metteurs en scène du XXe siècle. Ses mises en scène des pièces de Paul Claudel lui ont ouvert les portes de la Comédie Française dont il devint administrateur en 1988, dès la fin de son mandat à la tête du Théâtre National de Chaillot. Proche de Louis Aragon et Yannis Ritsos, il s'est constamment tenu au contact de la poésie qu'il considérait comme essentielle à la pratique du théâtre. On notera son recueil Poèmes (POL, 1997) et ses traductions en français de Bertolt Brecht (Arche), Yannis Ritsos (Gallimard) ou encore Vladimir Maïakovski (Théâtre de Caen). Antoine Vitez ne plaçait rien au-dessus de la poésie. Pas même le théâtre. Et pourtant, il n'écrit que dans les marges arrachées à son dévorant emploi du temps de metteur en scène. Pourquoi ? C'est à cette question que Marie Etienne tente de répondre en remontant aux années qui ont précédé ses grands succès, en s'attardant sur certains de ses écrits, en évoquant les lectures de poésie à Chaillot et les poètes qu'il aimait, Paul Claudel, Vladimir Maïakovski, Pier Paolo Pasolini, Yannis Ritsos, Louis Aragon surtout, le compagnon de route et l'interlocuteur longtemps privilégié.

Par Marie Etienne
Chez Le Castor Astral

0 Réactions |

Genre

Critique littéraire

05/09/2019 218 pages 12,00 €
Scannez le code barre 9791027802357
9791027802357
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Antoine Vitez & la poésie. La part cachée par Marie Etienne

Commenter ce livre