#Essais

L'échec de la non-violence. Du printemps arabe à Occupy

Peter Gelderloos

Les quinze dernières années ont montré, plus explicitement que jamais, la fonction de la non-violence. Promues par les médias, financées par les gouvernements et pilotées par des ONG, des campagnes non-violentes ont favorisé les ravalements de façade de divers régimes répressifs à travers le monde et permis aux forces de police de restreindre l'extension des mouvements de révolte sociale. Perdant souvent le débat au sein même de ces mouvements, les tenants de la non-violence ont de plus en plus recours aux médias dominants ainsi qu'aux fonds publics et privés pour étouffer les voix discordantes. L'Echec de la non-violence explore la plupart des soulèvements sociaux qui suivirent la guerre froide pour faire apparaître les limites de la non-violence et dévoiler ce qu'un mouvement diversifié, indiscipliné et impétueux peut accomplir. En passant au crible le fonctionnement de la pluralité des tactiques déployées à ce jour, ce livre explique comment les mouvements en faveur d'un changement social peuvent triompher et ouvrir les espaces dont nous avons besoin pour semer les graines d'un monde nouveau.

Par Peter Gelderloos
Chez Editions Libre

0 Réactions |

Genre

Sociologie

trad. Fausto Giudice
27/08/2019 455 pages 15,00 €
Scannez le code barre 9782490403080
9782490403080
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur L'échec de la non-violence. Du printemps arabe à Occupy par Peter Gelderloos

Commenter ce livre