#Roman francophone

La dernière aube

René Collas

« Chez lui, les phases de l'histoire sont marquées de façon spectaculaire, théâtrale. En 60, après une lutte inégale contre une troupe de tabasseurs, il s'est réveillé un matin à moitié mort dans son appartement vide et dévasté d'où sa femme et ses enfants avaient disparu. Il a survécu. À sa surprise, il a survécu. Il a traversé une longue période d'entêtement qui s'est terminée sur un îlot de la Seine sous le pont Neuf. C'était trois bonnes années après les Événements. Trois ans... ou quatre ? Il aurait donc dans les 35 ou 36 ans. Ce détail le laisse indifférent. Autrefois, si on lui demandait son âge, il répondait sans hésiter. Comme c'est bizarre ! Dans sa tanière, il n'a jamais compté les jours. D'ailleurs, tout cela n'a maintenant plus aucune importance. Que signifie l'âge pour qui n'a ni famille, ni carrière, ni perspective d'aucune sorte ? Que signifie le temps ? » Dans un Paris d'après la ruine, bien des siècles après le nôtre, « La Dernière Aube » s'attache aux pas d'un ermite, d'un reclus, Bubu, qui se voit rattrapé par ses semblables. Roman d'anticipation aux notes rugueuses et austères, au goût de cendres, cette œuvre signée R. Collas énonce, par-delà la survie d'un homme dénué de tout, une réflexion sur la marche de l'histoire qui fait et défait les sociétés humaines, qui les conduit à leur apogée ou les entraîne dans la décadence.

Par René Collas
Chez Publibook/Société écrivains

0 Réactions |

Genre

Littérature française

01/10/2015 222 pages 20,95 €
Scannez le code barre 9782342042672
9782342042672
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La dernière aube par René Collas

Commenter ce livre