Dossiers

Poésie, musique et légendes : découvrir l'Afrique

Continent exploité des siècles durant, berceau de l’humanité, mais également terre de mystères et de fascination : l’Afrique, complexe et plurielle, offre au lecteur mille raisons de s’émerveiller. Et peut-être autant de prendre conscience de ce que la civilisation occidentale a pu exercer d’influence et de dégâts. Voici dix ouvrages, sans prétention à l’exhaustivité, pour aborder ces mondes, autrement.

Le 03/07/2022

102 Partages

Le

03/07/2022

102

Partages

ActuaLitté

Dans le cadre de ses missions d’aide à la publication, le Centre national du livre permet à de nombreux éditeurs de promouvoir une large diversité d’écrits. En partenariat avec ActuaLitté, l’établissement propose de parcourir, à travers des fils thématiques, des dizaines d’oeuvres aussi riches que variées.

Quel lien entre la magie vodoun et l’esclavage ? Qu’est-ce qui rapproche le général Pompée de Mahomet ? Et finalement, qu’est-ce que le soufi, cette branche philosophique qui confère aux pratiques ésotériques autant que mystiques de l’islam ? 

À travers une sélection de dix ouvrages — bien trop peu pour espérer offrir une vision d’ensemble au lecteur. Et là encore, quel ensemble ? Historique, géographique, politique, économique, culturel ? — voici un aperçu de la diversité africaine. De sa richesse.

Impossible à appréhender d’un seul regard, le continent, dans ses disparités, ne s’exprime finalement jamais mieux qu’un un tableau d’impressionniste. Par touches successives, le territoire et les êtres se dessinent, s’esquissent. (crédits photo : Sergey Pesterev/Unsplash)

 
 
 
 

Extraits

ActuaLitté

Histoire internationale

Le Soudan. De la Préhistoire à la conquête de Méhémet Ali

CNLAfrique – Les pyramides de Méroé ont fait rêver des générations de voyageurs, mais le Soudan dont elles sont l'emblème demeure largement méconnu. D'où cet ouvrage encyclopédique, première synthèse sur les brillantes civilisations qui s'y sont succédé, de la Préhistoire à la conquête de Méhémet Ali, en 1820.

Préfacé par Nicolas Grimai, professeur au Collège de France, membre de l'Institut (Académie des Inscriptions et Belles-Lettres) et secrétaire général de la commission consultative des fouilles françaises à l'étranger du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères, cet ouvrage s'inscrit dans la collection " études d'égyptologie" qu'il dirige.

Des spécialistes reconnus font état des découvertes scientifiques les plus récentes ; ce livre n'en est pas moins facile d'accès grâce à la clarté des contributions et à l'abondance de l'iconographie.

01/2022

ActuaLitté

Religion

Une histoire du vodoun. L'acte de vivre

CNLAfrique – Au début du XVIIe siècle, alors que le commerce transatlantique des esclaves est en plein essor, une cité-Etat voit le jour en Afrique de l'Ouest : le Dahomey, actuel Bénin. Au fil des décennies marquées par de profonds bouleversements, ce petit territoire va prospérer et s'imposer comme royaume important et redouté. Mais à quoi tient cette ascension ?

Très certainement à la mise en oeuvre d'une idée politique sans précédent, pouvant être désignée par la notion d'assemblage. Dans la culture dahoméenne naissante, cette conception radicalement nouvelle détermine aussi bien la représentation de l'individu, la structuration des rapports sociaux, que l'art et la religion.

Ainsi, des dieux venus de toute part sont intégrés, assemblés et réinterprétés au sein d'une organisation parfaitement adaptée à l'époque instable que le royaume traverse. Cette réinterprétation a pour nom le vodoun.

12/2021

ActuaLitté

Beaux arts

Voix de faits, notes de rêve. Avec 1 CD audio

CNLAfrique – 27 linogravures de Paul Smark sur un texte de Nick Ozapi, suivi de Angola Prisoner's Blues par Jean-Luc Tudou. Musique libératrice, le blues l'est à plus d'un titre. Dans le plus grand dénuement, les Noirs ont créé une musique qui, à partir de cas particuliers, tend à l'universel. Bien après l'abolition de l'esclavage, les pénitenciers ont longtemps fait perdurer les formes d'aliénation qui ont prédisposé à la naissance du blues.

Ainsi, ce monde où la soumission et l'enfermement vont de pair pouvait-il receler des talents cachés, tenus à l'écart des circuits commerciaux et donc frappés du sceau de l'authenticité. Comme pour attester la valeur d'affranchissement du blues, certains détenus ont accédé à la liberté et percé au grand jour grâce à leurs capacités de bluesmen.

Ils ont obtenu une libération, bien physique celle-ci, qu'ils doivent à leur art. Cette fonction libératrice du blues est notamment illustrée par la trajectoire de Robert Pete Williams. Inclut 1 CD-Audio, durée 29'30. Narration Philippe Massa sur un texte de Nick Ozapi. Musique Mojo Bruno Metregiste et Robert Pete Williams interprétée par Mojo Bruno Metregiste. Ouvrage publié avec le concours de la région Bourgogne-Franche-Comté et du Centre National du Livre.

11/2021

ActuaLitté

Histoire internationale

Les mondes de l'esclavage. Une histoire comparée

CNLAfrique – Cet ouvrage d'une ambition exceptionnelle présente sous une forme accessible à un large public une histoire inédite de l'esclavage depuis la Préhistoire jusqu'au présent. Il paraît vingt ans après le vote de la loi Taubira, alors que la prise de conscience du passé esclavagiste est chaque jour plus aiguisée au sein de la société française.

L'histoire de l'esclavage, trop longtemps tenue pour une forme de passé subalterne, est ici replacée au coeur de l'histoire mondiale. Le livre renouvelle une approche comparée dans l'étude du phénomène esclavagiste, qui conduit le lecteur de l'Inde ancienne aux Antilles du xviiie siècle, de la Chine des Han jusqu'au Brésil colonial, de l'Egypte médiévale à l'Ouganda contemporain. Loin de banaliser la singularité monstrueuse de l'esclavage colonial issu de la traite transatlantique, la comparaison contribue à l'éclairer. Ce livre fait donc le pari de la connaissance et de la réflexion, convaincu que le savoir historique offre des ressources critiques qui ont le pouvoir d'émanciper. Le parti pris du monde et la perspective comparatiste qui sont la sienne souhaitent enrichir les scènes et les figures depuis lesquelles relire notre histoire, mais aussi, espérons-le, tracer des chemins vers d'autres futurs possibles. Avec plus de 50 auteurs et autrices de 15 nationalités différentes.

Epilogue par Léonora Miano, écrivaine et essayiste. Conclusion par Orlando Patterson, sociologue et professeur à Harvard University. Direction d'ouvrage : Paulin Ismard, historien, professeur d'histoire ancienne à l'université Aix-Marseille. Coordination : Benedetta Rossi, historienne et anthropologue, professeure à University College de Londres, et Cécile Vidal, historienne, directrice d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Avec le soutien de la Fondation pour la mémoire de l'esclavage.

09/2021

ActuaLitté

Sciences politiques

L'Islam d'Afrique. Au-delà du djihad

CNLAfrique – "Démarrée en 2013 avant de s'ensabler au Sahara, l'intervention de l'armée française au Sahel, d'abord au Mali, puis dans les pays voisins, a jeté une lumière crue sur la résilience de groupes djihadistes qui sont également actifs au Nigeria, au Mozambique, à la frontière de l'Ouganda et dans la Corne de l'Afrique.

La lutte contre le terrorisme a alors amené la communauté internationale à s'interroger sur la dérive d'un continent menacé par l'Etat islamique et gangrené par les idées subversives d'un salafisme d'origine saoudienne. La perception de la radicalisation et de la politisation d'un islam influencé par l'évolution de la situation au Moyen-Orient méconnaît cependant les spécificités de la religion musulmane au sud du Sahara. Historiquement, l'Afrique a connu de nombreux djihads qui n'étaient pas moins violents qu'aujourd'hui, du califat de Sokoto au Nigeria jusqu'à l'Empire toucouleur du Mali en passant par la Mahdiyya au Soudan ou l'insurrection du "mollah fou" en Somalie.

Quant aux confréries soufies, il leur est aussi arrivé de revendiquer l'application d'une charia dont le rigorisme n'avait rien à envier au puritanisme du wahhabisme de l'Arabie saoudite... Spécialiste des conflits armés de la région, Marc-Antoine Pérouse de Montclos démonte une à une, à l'aune de l'histoire et des études de terrain les plus récentes, ces idées fausses qui nous empêchent de comprendre les risques géopolitiques auxquels se trouve aujourd'hui confrontée une bonne partie de l'Afrique".

Docteur en sciences politiques, Marc-Antoine Pérouse de Montclos est directeur de recherche à l'Institut de recherche pour le développement (IRD). Il a été rédacteur en chef de la revue Afrique contemporaine et est l'auteur de nombreux livres, dont La Tragédie malienne (Vendémiaire, 2013), L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ? (La Découverte, 2018) et Une guerre perdue. La France au Sahel (J. -C. Lattès, 2020).

08/2021

ActuaLitté

Religion

Actes et passions des martyrs militaires africains

CNLAfrique – Afrique du Nord, fin IIIe début IVe siècle. A l'aube de la persécution de Dioclétien, une purge vise les chrétiens dans l'armée. Cinq soldats sont ainsi amenés à se déclarer chrétiens après avoir, au nom de leur foi, refusé d'exécuter des ordres : Maximilien de Théveste, jeune recrue ; le centurion Marcel de Tingis ; Cassien de Tingis, greffier au procès de Marcel ; le vétéran Typasius de Tigava, devenu moine ; enfin, Fabius de Césarée de Maurétanie, jeune porte-enseigne. Tous seront jugés, condamnés à mort, puis exécutés.

S'inscrivant dans la tradition plus ancienne du traité Sur la couronne (De corona) de Tertullien, les Actes et Passions de ces cinq martyrs les campent en héros, selon les codes hagiographiques et littéraires, tout en relatant de manière assez fiable la procédure judiciaire, les faits et les propos. Reflétant la vie et la spiritualité des chrétiens d'Afrique à cette époque, ils sont significatifs aussi des rapports entre l'Etat et la religion.

À cet égard, ils constituent une première théorisation d'une forme de neutralité religieuse de la sphère politique, entre le domaine du citoyen (ou du soldat) et celui du croyant. Le conflit naît, pour le soldat chrétien, de la rivalité entre religion citoyenne (ou impériale) et religion personnelle, entre culte de l'empereur et culte de Dieu, entre appartenance à l'armée et appartenance à la communauté chrétienne.

01/2021

ActuaLitté

Histoire ancienne

Le Proche-Orient. De Pompée à Muhammad, Ier s. av. J.-C. - VIIe s. apr. J.-C.

CNLAfrique – Le Proche-Orient occupe de façon presque permanente le devant de la scène médiatique mais la méconnaissance du passé de cette région demeure. Le mot même de " Proche-Orient " est ambigu et les contours de l'espace géographique qu'il désigne sont vagues.

Consacrer un volume de la collection " Mondes anciens " à cet ensemble fournit l'occasion d'étudier en elle-même et pour elle-même une région trop souvent considérée comme périphérique par les spécialistes de l'Antiquité classique. Depuis la conquête d'Alexandre, les régions et les peuples du Proche-Orient ont toujours été intégrés, selon des modalités variables, à de vastes empires.

L'objectif est de déplacer le regard du centre vers la périphérie ou plus exactement de faire de cette périphérie le centre de l'enquête, en écartant toute idée préconçue de domination, de résistance ou d'acculturation. Notre ouvrage présente ainsi une histoire du Proche-Orient sur la longue durée, du Ier siècle av. J.-C. au VIIe siècle apr. J.-C.

Une première partie propose une perspective géohistorique de l'évolution politique, culturelle et économique de l'ensemble de l'aire, ses rapports avec les autres régions du monde antique, et la place du Proche-Orient romain au sein de cet ensemble et au sein de l'empire romain. Une seconde partie entend saisir au plus près les modes de vie, les pratiques et les acteurs de l'histoire du Levant romain.

Cette approche met en lumière des continuités ou des ruptures, et propose une chronologie renouvelée de l'histoire de la région ainsi qu'une réflexion sur les rapports entre ethnicité, langue, religion et politique.

10/2020

ActuaLitté

Sciences politiques

Tisser le temps politique au Maroc. Imaginaire de l'Etat à l'âge néolibéral

CNLAfrique – Le Maroc inspire des lieux communs. Il serait un prototype d'immobilisme politique, dans la main autoritaire et conservatrice du "commandeur des croyants", en mal de démocratie, mais à l'ombre d'un islam somme toute modéré.

Trente années d'enquêtes de terrain, d'entretiens, de dépouillement d'une vaste documentation primaire et d'observation participante permettent à Béatrice Hibou et Mohamed Tozy de montrer comment les changements démographiques et environnementaux, ainsi que les processus de naturalisation du néolibéralisme, ont transformé les façons de gouverner les hommes et les territoires du royaume.

A partir des types-idéaux de l'Empire et de l'Etat-nation, les auteurs dégagent la pluralité des modes de gouvernement et de domination à l'oeuvre au Maroc en insistant sur leur osmose continuelle. Il n'est pas question d'un passage de l'empire chérifien (XVIIe-XIXe siècle) à l'Etat-nation, dont le protectorat français aurait jeté les fondements, ni de la perpétuation d'une tradition impériale résiduelle au coeur de l'Etat moderne. Il s'agit bel et bien d'un assemblage de ces deux logiques, qui déjà coexistaient dans les siècles précédents, et dont le jeu simultané est sous-jacent au gouvernement néolibéral contemporain.

L'Empire et l'Etat-nation ne se présentent pas sous la forme d'une alternative ni d'une contradiction. Ils constituent deux ressorts d'une même domination qui ne se réduit pas à la seule figure du roi. Ils sont en tension continue, une tension dont procède l'historicité de l'imaginaire politique marocain et qui en tisse le temps singulier. Une démonstration fondamentale de sociologie historique comparée de l'Etat.

09/2020

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Sénégal

CNLAfrique – Rêverie mélancolique autour des souvenirs d'enfance. Il a neigé ce jour-là au Sénégal, mais c'est l'émotion du chant d'une mère qui resurgit derrière l'anecdote. Une alliance subtile entre une grande exigence formelle et une sensibilité à fleur de peau caractérise le travail de Joanna Concejo et lui vaut une reconnaissance internationale.

Pour ce pendant féminin à Quand les groseilles seront mûres, publié par nos soins en 2015, elle déploie son univers dans les interstices laissés par le texte, simple et délicat, d'Artur Scriabin, en veillant à ne surtout jamais les refermer.

09/2020

ActuaLitté

Littérature française

Le Soufi

CNLAfrique – Le Soufi est un récit porté par une seule phrase aux multiples méandres et d’une méticulosité presque obsessionnelle. Il est l’occasion pour l’auteur de développer des visions où l’étrange le dispute au merveilleux. On y retrouve l’univers mythique des « romans » du même auteur publiés chez Corti.

« Le petit homme avait élevé la circulaire tôle au-dessus de sa tête, de telle manière que sa forme coïncidât avec le disque solaire et qu’elle en éclipsât miraculeusement toute la lumière, si bien que le gyrovague dit avoir eu la conviction que la nuit s’était instantanément et miraculeusement installée sur le désert, comme dans une prodigieuse éclipse. »

09/2020

Articles

Aucun article n'a encore été publié dans ce dossier