Dossiers

Représenter, exprimer et comprendre le monde

Qu’il s’agisse de fictions par lesquelles le réel se revisite, d’approches analytiques explorant les détails et aspects de notre société humaine ou encore d’instantanés saisissant la lumière – et faisant jour ! – sur notre monde, nous demeurons pris dans notre environnement. Humains, trop humains, certainement, avec pour prisme premier notre regard sur cette Terre et ce que nous en avons fait, ce que nous en faisons… et ce que nous en ferons. 

Le 14/06/2022

23 Partages

Le

14/06/2022

23

Partages

ActuaLitté

Dans le cadre de ses missions d’aide à la publication, le Centre national du livre permet à de nombreux éditeurs de promouvoir une large diversité d’écrits. En partenariat avec ActuaLitté, l’établissement propose de parcourir, à travers des fils thématiques, des dizaines d’oeuvres aussi riches que variées.

Si les romans offrent des réalités plausibles, voire alternatives, quand on plonge dans l’univers de la science-fiction, toute littérature reste vouée à parler de l’humain, de sa condition – de « la déréliction de l’Homme sans Dieu », comme le dit le philosophe.

En choisissant de réunir des oeuvres aussi différentes que possible, c’est une poursuite thématique qui s’exprime : la volonté de montrer la complexité autant que la multiplicité. Que l’on parle de la société en tant qu’espace mis en partage entre citoyens, et l’on s’adresse finalement à celles et ceux que nous côtoyons. Ce sont nos voisins, tout simplement méconnus, et qui se révèlent parfois d’authentiques héros du quotidien.

Mais regarder notre monde, c’est également plonger en soi, en ce je qui est un autre, et tous ces autres qui sont leur propre jeu/je. De quoi donner envie d’explorer toutes ces créatures, fruit de l’imagination, qui nous succéderont, nous remplaceront ou nous dévoreront… En somme, notre monde.

(crédits photo : Saketh Garuda/Unsplash)

 
 

Extraits

ActuaLitté

Droit

Démocratie et justice sociale

#MondeCNL – La démocratie est-elle le régime le plus susceptible de décisions justes ? En vertu de quelles caractéristiques de ce régime ? Et si ses décisions ne sont pas toujours justes, comment la démocratie peut-elle êtreaméliorée pour se rapprocher toujours plus de cet idéal ? C'est à ces trois questions que ce livre tente de répondre, en faisant dialoguer philosophie politique et sciences sociales.

Il propose d'abord unedéfense de la démocratie face à ses différentes alternatives, fondée sur son potentiel supérieur de justice sociale, que permettent à la fois l' inclusion égalitaire, la circulation de l'i nformation, les délibérations publiques, le contrôle des gouvernants et la protection des droits fondamentaux. Cela n'empêche pas, toutefois, de poser un regard lucide sur les multiples imperfections dont souffrent, à différents degrés, les démocraties contemporaines.

Dans cet esprit, quatre pistes susceptibles d'améliorer le potentiel de justice des institutions démocratiques existantes sont mises en avant, allant de l' éducation polit ique à la protection des droits sociaux en passant par la représentation partielle par tirage au sort et lajustification systématique des votes.

09/2021

ActuaLitté

Sociologie

Paris ville invisible

#MondeCNL – Ouvrage iconique de théorie sociologique, Paris ville invisible interroge la notion de collectif sous l'angle du texte et des images. A travers ce reportage photographique réalisé à la fin des années 1990, Emilie Hermant et Bruno Latour ont entrepris de décortiquer ce qui constitue l'unicité de Paris, tant sur le plan sociologique que celui de l'urbanisme. Paris se donne si facilement au regard des peintres et des touristes, elle a si souvent été le sujet de beaux livres ou de photographies qu'on en oublie les difficultés des milliers d'ingénieurs, de techniciens, de fonctionnaires, d'habitants et de commerçants, pour la rendre visible.

Ce livre tente, par le texte et par l'image, de cheminer à travers la ville en explorant quelques-unes des raisons qui nous empêchent de l'embrasser facilement d'un seul coup d'oeil. Sous la forme d'une enquête photographique, Bruno Latour et Emilie Hermant nous font visiter des lieux, habituellement fermés aux passants, dans lesquels s'élaborent les innombrables techniques qui rendent la vie possible aux Parisiens (service des eaux, préfecture de police, périphérique, etc.) ces lieux dits " panoptiques " d'où l'on voit Paris tout entier. A travers une observation fine et une réflexion sur l'importance des objets ordinaires comme par exemple la signalétique qui offre aux habitants les moyens de parcourir la ville sans s'y perdre aussitôt, cet ouvrage entreprend d'analyser ce qui " constitue " la ville de Paris.

En termes d'architecture, d'urbanisme et sur le plan sociologique, comment pourrions-nous analyser les problèmes pratiques que pose la coexistence d'un si grand nombre d'individus sur une si petite surface ? Et en quoi cela contribue-t-il à redéfinir ce que nous entendons par le terme de " collectif ", si souvent utilisé dans le discours social et politique ? Chacun de ces cheminements inattendus permet ainsi de reposer une question plus théorique sur la nature du lien social et sur les façons bien particulières qu'a la société de rester insaisissable. A une période où l'on oppose souvent le réel et le virtuel, la dure réalité urbaine et les utopies électroniques, cet ouvrage cherche à montrer que les villes réelles ressemblent de manière inattendue aux " Villes invisibles " d'Italo Calvino.

11/2021

ActuaLitté

BD tout public

Lanceurs d'alerte

#MondeCNL – Encadrée par la loi Sapin 2, la protection du Lanceur d'alerte va bientôt évoluer pour se conformer à de nouvelles règlementations européennes. C'est un sujet majeur de notre société, avide de transparence et de justice. A travers 9 exemples, les auteurs soulignent les règles à respecter pour réussir l'alerte et se protéger. Avec un conseil ultime : tout faire pour préserver son anonymat...

10/2021

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

L'immeuble d'à côté

#MondeCNL –Alma aime observer les immeubles alentour avec des jumelles. D'habitude, son espionnage est un peu monotone : le chat du voisin, les oiseaux... Elle invente alors des scénarios pour pimenter son observation. Jusqu'au jour où un nouvel immeuble est construit juste devant sa fenêtre. Ce chantier est un vrai festival : sonore, visuel, lumineux. On dirait la création du monde. Mais quand apparaissent les premiers habitants, ils semblent n'avoir rien d'humain : ce sont des fantômes aux yeux rouges, dont les jeux et les rituels ne ressemblent aux nôtres que passés par le prisme d'un miroir déformant, cauchemardesque ou parodique. A partir de 3 ans

09/2021

ActuaLitté

BD tout public

Mémoires effondrées

#MondeCNL – "2044. Antoine Donelli, naguère comédien en vue, vient de s'éteindre. Fin d'une vie d'homme dans un monde incertain et chaotique. Mais comment en est-on arrivé là ? "

Une introspection épistolaire nourrie d'images composites et vibrantes, autour d'une crainte existentielle : la fin de notre civilisation. 

09/2021

ActuaLitté

Psychologie, psychanalyse

L'inconscient ou l'oubli de l'histoire. Profondeurs, métamorphoses et révolutions de la vie affective

#MondeCNL –Et si l'inconscient lui-même n'échappait pas à l'histoire ? En le situant au-delà du social, au-delà de l'histoire, Freud a laissé la psychanalyse prisonnière d'un postulat encombrant. Il a fait comme si la structure de la personnalité qu'il observait chez ses patients viennois à la fin du XIXe siècle touchait à l'homme éternel et non aux représentants d'une époque, d'une culture, d'un univers social particuliers. Nourri d'histoire des sensibilités, de sociologie psychologique et d'anthropologie critique, ce livre voudrait montrer en quoi notre vie psychique profonde est tout imprimée d'histoire. Pour s'en convaincre, il n'est qu'à scruter, sur la longue durée, les lentes transformations du refoulement pulsionnel et du contrôle des émotions.

Elles sont étroitement corrélées aux révolutions silencieuses de nos moeurs, aux altérations souterraines de notre vie affective, aux déplacements discrets des désirs et des interdits, des seuils de pudeur et des frontières de l'intime. De là il faut conclure à l'existence de troubles d'époque et de névroses de classe. Et puis songer aussi au perpétuel renouvellement des fantasmes à partir desquels se meuvent les êtres intérieurs, aux variations du symbolisme des rêves, calquées sur les évolutions de l'imaginaire social et non sur des archétypes universels, ou encore aux mutations sourdes des complexes psycho-affectifs (dont l'Oedipe) au gré des métamorphoses de la famille, de la parenté et des rapports de genre. Cet ouvrage invite ainsi la psychanalyse et toutes les sciences psychologiques à considérer qu'il a sans doute fallu des siècles d'histoire pour façonner les inconscients qui sont les nôtres. Une chose paraît d'ailleurs certaine : à trop séparer la psyché du social-historique, nous avons longtemps ignoré jusqu'à quel point notre vie affective et psychique demeure, dans ses strates les plus enfouies et obscures, pétrie de social et d'histoire.

09/2021

ActuaLitté

Manga

Tokyo Blues

#MondeCNL – Tokyo Blues est le premier recueil d'un mangaka décomplexé, historien du manga et spécialiste des bande dessinées d'avant-garde. Tokyoïte de naissance, Tokushige Kawakatsu raconte sa ville sous un angle résolument mélancolique et invite à sa table les fantômes des grands gekigakas et écrivains des années 1960 et 1970. La nouvelle qui a donné le nom au présent recueil fait le pont entre les mangas contemporains de Keigo Shinzo et Tsuchika Nishimura et les bandes dessinées occidentales de Manuel Fior et Pascal Rabaté.

05/2021

ActuaLitté

Philosophie

Les presque-humains. Mutants, cyborgs, robots, zombies... et nous

#MondeCNL – Ni transhumain, ni posthumain ou inhumain, le "presque-humain" désigne un nouveau domaine : celui qui se dessine en deçà ou au-delà de l'humain, là où notre condition devient une question plutôt qu'une évidence. Que nous disent-ils de ce que nous sommes devenus, ces êtres (zombies, mutants, robots, cyborgs, goules, etc.) qui, sans être nos semblables, nous ressemblent cependant, au point parfois de devenir des caricatures de nous-mêmes ?

Qu'ils soient amis ou ennemis, ces êtres fictifs hantent notre imagination, nous promettent un avenir souvent inquiétant, remettant en cause notre autonomie. Ils nous rappellent qu'être humain, c'est toujours être susceptible de faillir. Entre menace de chute et rêve de plénitude, les presque-humains interrogent de manière originale ce que c'est qu'endosser un costume de femme, d'homme, ou simplement d'humain.

S'appuyant sur de multiples personnages de fiction aux marges de l'humanité, cet essai explore ces figures aujourd'hui populaires pour questionner leur désir d'être simplement humaines - aspiration souvent contrecarrée par la nature, la technique ou la société. Si nous fantasmons parfois d'outrepasser notre condition et de nous arracher à nos origines animales, les presque-humains nous rattachent à l'idée d'humanité - que celle-ci constitue une promesse, une déchéance, un stade à dépasser ou une émergence à venir.

05/2021

ActuaLitté

Philosophie

Le sexe des Modernes. Pensée du Neutre et théorie du genre

#MondeCNL – Disjoindre le sexe et le genre est un geste éminemment moderne, théoriser cette dissociation l'est plus encore. Ce livre est d'une certaine manière l'histoire de ce geste. Il nous mène des grandes entreprises déconstructrices de la Modernité des années 1960-1980 jusqu'au triomphe contemporain de la théorie du genre : de Sartre, Lacan, Deleuze, Barthes, Derrida ou Foucault jusqu'à Judith Butler.

Pourtant, parce qu'il s'agit d'un objet aussi fuyant que précieux, le sexe des Modernes est aussi un révélateur. Loin d'être tout à fait commun aux deux espaces intellectuels que sont l'Europe et les Etats-Unis, il est peut-être témoin de leurs divisions : disputes, équivoques, héritages détournés, et guerres silencieuses ou avouées... Il s'agit ici non seulement d'éclairer des doctrines récentes que la confusion des temps travaille à obscurcir, mais d'explorer ce qui s'est déplacé au tournant des XXe et XXIe siècles entre le continent européen et le continent américain.

Transmission ou au contraire fracture ? Car le moment est venu d'interroger le partage du sexe et du genre sous l'angle de son histoire puisque cette histoire est la nôtre, et sans doute plus que jamais. E. M.

03/2021

ActuaLitté

Littérature française

Les trois collines

#MondeCNL – La véritable histoire de cette ville est celle de ses destructions successives et de son acharnement à se nier dans sa personnalité propre. La véritable histoire de cette ville est celle d'une putain respectueuse dont toutes les amendes honorables ne rachèteront jamais la conduite.

11/2020

Articles

Aucun article n'a encore été publié dans ce dossier