Recherche

Syros

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

L'île du Saros

"Une retraitée découvre, sur une palissade, la photo d'un enfant disparu depuis neuf ans. L'image lui parle et lui demande de le retrouver. Irène part à sa recherche. Elle découvrira l'île du Saros, une île "floue" où les habitants souffrent de maux inconnus, nés d'un phénomène étrange : toutes les traces persistantes des émotions humaines, venues du monde entier, s'accumulent en cet endroit, et influent sur le métabolisme et le caractère des habitants. Dans cet univers qu'elle se prend à aimer, Irène reçoit un don nouveau, celui de communiquer avec la mémoire des choses. L'enfant perdu, de son côté, est prisonnier d'une communauté. Devenu solitaire et rebelle, il a développé des capacités exceptionnelles, tant physiques que mentales. Il peut voir les événements avant qu'ils ne se produisent, entrer dans l'esprit des animaux. Mais cet enfant a refusé de grandir. La douce mais opiniâtre mamie et le jeune homme puissant et sauvage réussiront-ils à se trouver, puis à s'apprivoiser mutuellement ? A cette condition, ils pourront se libérer l'un l'autre de leurs douleurs passées, et former un couple improbable doté d'un grand pouvoir, celui de transformer le monde autour de lui. Faire d'une friche industrielle un espace de convivialité et d'invention. Libérer le Saros de sa malédiction. Bruno de l'Onde a suivi des études de philosophie, publié dans un cadre professionnel de nombreux articles et ouvrages sur l'économie solidaire et l'action culturelle, exploré les contes de la tradition orale et les rites de passage contemporains, pour se consacrer depuis 2007 à l'écriture de fictions. Des récits qui nous entraînent à voyager, entre poésie, humour et aventures, aux frontières de l'imaginaire et de notre quotidien. "L'île du Saros" , son troisième livre, se présente comme un roman onirique sur la quête de l'être qui saura nous compléter, et nous révéler. Serions-nous, tous, concernés par le besoin d'un tel cheminement ? L'auteur dédie cette histoire à la grand-mère généreuse qu'il a perdue, et à l'enfant ténébreux qu'il était alors".

09/2018

ActuaLitté

Littérature française

Un sanctuaire à Skyros . Récit

Qu'est-ce qu'un sanctuaire ? Le narrateur de ce journal intime cherche à répondre à cette question au fil des jours. Séparé de sa compagne, il séjourne avec son jeune fils à Skyros, l'île la plus méridionale de l'archipel des Sporades, au nord de la mer Egée. Trois légendes s'entrecroisent à Skyros. C'est là que Thésée, en exil, fut assassiné et que les Athéniens vinrent récupérer ses ossements pour pouvoir instituer le culte de ce héros fondateur à Athènes. C'est à Skyros qu'Achille se cache, déguisé en jeune fille, afin d'échapper à la guerre de Troie, jusqu'à ce qu'Ulysse le démasque pour l'emmener combattre à ses côtés. Et c'est là qu'un mythe moderne a vu le jour il y a un siècle : le 23 avril 1915, le poète Rupert Brooke, icône de l'Englishness et kouros de l'éternelle beauté poétique, y a succombé à une infection alors qu'il partait se battre contre les Ottomans à Gallipoli. Pendant son séjour à Skyros, avant de regagner Athènes, le narrateur rencontre quelques insulaires et s'interroge sur l'influence de l'hellénisme, source archaïque et intarissable de l'imaginaire occidental, et sur le contexte où cette civilisation est devenue un modèle d'inspiration intemporel. Articulé autour d'une "part manquante" , ce livre est aussi un hommage à la Grèce, antique et contemporaine.

01/2020

ActuaLitté

BD tout public

En Errance T1 Aux racines

Après la disparition de son petit frère Sia, lors d'une partie de cache-cache, Loo est forcée d'affronter la jungle d'un monde peuplé de créatures inquiétantes. Sa voie n'est pas toute tracée, elle va devoir se frayer son propre chemin afin de pouvoir un jour retrouver Sia. Son errance ne fait que commencer... En errance est une quête initiatique aux influences fantastiques et horrifiques racontant la désillusion d'une enfant atypique face aux monde, parfois cruel, des adultes.

10/2018

ActuaLitté

Histoire de France

Mascarade. Comment le père de George Soros a berné la Gestapo

"La vie est belle, encore faut-il avoir la chance de son côté". Ainsi commence Mascarade, témoignage hors du commun d'un homme qui a réussi à tromper l'ennemi par sa clairvoyance dans des circonstances terrifiantes. En 1944, les nazis envahissent sur le tard la Hongrie, mais avec l'objectif d'y appliquer d'emblée la Solution finale. Avocat, juif, Tivadar Soros décide aussitôt de donner à sa famille (sa femme et ses deux fils) une fausse identité chrétienne, chacun devant se séparer et changer d'abri selon les circonstances. Il relate ici cette entreprise de survie quotidienne dans Budapest qu'il a étendue à des dizaines d'autres juifs, constituant à lui seul un véritable réseau d'entraide, tout en jouant au chat et la souris avec la Gestapo et la police hongroise. L'ensemble est raconté avec un humour décapant et une profonde humanité par un homme d'exception.

04/2015

ActuaLitté

Economie

L'alchimie de la Finance

Dans le cadre de ce traité théorique et pratique, traitant des tendances du marché et des grands problèmes économiques, George Soros présente sa théorie révolutionnaire de la réflexivité. L'alchimie de la Finance est plus qu'un guide sur le fonctionnement interne des marchés financiers. Il est le socle non seulement des stratégies d'investissement qui ont fait de lui la superstar des gestionnaires de fonds, mais aussi celui de sa vision du monde. De la théorie à la pratique, de la finance à la politique, voilà le guide sophistiqué qui nous ouvre la voie dans le labyrinthe de la finance et de l'économie globale.

05/2022

ActuaLitté

Sciences historiques

Masques et figures de la guerre

La guerre entre les hommes se poursuit et prospère, mais deux points signent la déshumanisation de ce qui est longtemps resté proprement humain, malgré sa cruauté, jusqu'à la Première Guerre : d'une part d'immense développement de la technologie et d'autre part l'irrationalisation des buts de guerre. Ces deux éléments entraînent un passage accéléré de la guerre au massacre. La limitation technique a changé de registre Comment garder mesure humaine quand les moyens de la guerre englobent la maîtrise de l'espace extra planétaire, les armes de destruction massive, les techniques de la terreur et les nouveaux moyens électroniques de surveillance et de communication ? La limitation juridique et morale elle aussi semble abandonnée. Ce qu'on a appelé le droit de la guerre lie droit des gens, toutes ces médiations normatives cèdent à l'ensauvagement, à la déshumanisation. Nos cultures contemporaines n'ont pas d'autre choix : il faudra décider d'une sorte de guerre systémique à toutes échelles et en tous points, qui n'aura donc pas de fin, ou d'une paix négociée à toutes échelles et en tous points.

05/2012

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté