Recherche

Atul Gawande

Extraits

ActuaLitté

Généralités médicales

Nous sommes tous mortels. Ce qui compte vraiment en fin de vie

La mort est souvent perçue comme une injustice, un échec, une souffrance continue. L'allongement de l'espérance de vie dans nos sociétés occidentales, qui nous a éloignés des réalités de notre condition de mortels, y est assurément pour quelque chose. La pratique médicale aussi, qui a tendance à multiplier les soins et les traitements coûte que coûte, même quand l'espoir n'est plus permis. Face à cet état de fait, le chirurgien Atul Gawande s'interroge sur la mort et les limites de la médecine, et pose une question fondamentale : au crépuscule d'une vie, comment continuer à mener une existence aussi riche que possible ? Nombre de solutions existent, et une structure adaptée permet de gagner en qualité de vie. Atul Gawande l'illustre en racontant des histoires, parfois bouleversantes, et livre un véritable plaidoyer pour une médecine qui saurait écouter et discuter avec les patients de leurs désirs et de leurs peurs. A travers son approche humaniste de la question de la fin de vie, Atul Gawande a provoqué un vrai phénomène aux Etats-Unis, démontrant que la mort peut être apprivoisée et acceptée, et que l'on peut profiter jusqu'à la fin d'une vie pleine de sens, de satisfactions et de plaisirs.

10/2015

ActuaLitté

12 ans et +

Azul

Et s'il était possible d'entrer dans les tableaux ? De ne plus faire qu'un avec eux ? D'avoir la possibilité d'y évoluer et d'y rencontrer d'autres personnes ? Et même y tomber amoureux... Miguel a ce pouvoir Et ce qu'il adore, c'est apporter des légères améliorations aux oeuvres des plus grands maîtres Mais ce jeu peut s'avérer dangereux surtout lorsque l'on attire l'attention de la Protection des oeuvres dont les méthodes sont expéditives Un jeu qui va se transformer en chasse à l'homme...

09/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Mar azul

Vicky a disparu le 26 juin 1976. Il faisait un soleil splendide. L'hiver, on ne sait pas pourquoi, refusait d'arriver. Elle m'avait téléphoné le matin, plus tôt que d'habitude et dit qu'elle avait peur. Proférée ainsi, abruptement, c'était une phrase à moi et c'est ce que je lui ai répondu. Nous avons raccroché. [...] Mais trois mois après, j'ai pris un autocar à la gare routière pour suivre un trajet incertain vers le nord. Je me sentais complètement vide et le vent aurait pu m'emporter aussi bien. Aujourd'hui, la narratrice, nous ne saurons jamais son nom, vit seule à Rio, au bord d'une plage, hantée par le passé. Autrefois, elle habitait en Argentine, auprès de son père, un célèbre architecte. Un jour, brusquement, il est "parti", sans plus donner de nouvelles. Avant ce mystérieux "départ", il l'avait confiée à une amie pour qu'elle l'élève avec sa propre fille, Vicky, qui va disparaître à son tour. Alors mieux vaut fuir... C'est une poignante évocation du drame des disparus sous la dictature militaire en Argentine que Paloma Vidal nous donne ici. Chercher à comprendre, savoir ce qui a été un accident, une arrestation, un enlèvement, n'avoir que des bribes auxquelles se raccrocher, quelques pages d'un journal intime, quelques images, guère de noms, pour se construire une identité. Mar azul est un douloureux travail sur la mémoire, un long poème sur l'absence.

03/2015

ActuaLitté

Lecture 6-9 ans

Azul ou la Barbe Bleue

Fastes et tralalas, Annabelle se marie pour faire plaisir à sa mère. Les précédentes femmes de Monsieur ont disparu ? Qu'importe ! Monsieur est riche, très riche, polyglotte et magicien ! Sur Anne, petite louve, vois-tu venir le réveil d'Annabelle ? Le célèbre conte de Barbe Bleue revisité avec une fin qui vous étonnera. A partir de 10 ans.

12/2016

ActuaLitté

BD tout public

La casa azul. Frida Kahlo et Chavela Vargas

Mexico 1989. Un jeune homme se dirige vers la Casa Azul, la maison-musée de Frida Kahlo. Pour s'abriter d'une averse soudaine, il court se réfugier dans un café voisin où il rencontre une vieille dame, qui, perdue dans les vapeurs de l'alcool, se met à lui raconter... Arrivée un soir de fête dans la fameuse Maison Bleue, pour n'en repartir que bien plus tard, Chavela Vargas - qui deviendra l'icône de la chanson traditionnelle mexicaine - égraine souvenirs et anecdotes de sa vie commune avec Frida Kahlo et Diego Rivera. Ce récit est un hommage à deux figures féminines éternelles, insoumises aux dogmes sociaux, exploratrices de tous les possibles et à un pays, le Mexique, à une époque où l'art, la politique et les modes de vie se réinventent sans cesse.

06/2018

ActuaLitté

Poésie

Inspiration. Poèmes insufflés

Inspiration n'est pas un recueil, il est une source, un élan, une quête perpétuelle du sens même de ce que la réalité offre comme vérité. La beauté d'une réponse ne réside pas forcément dans l'établissement de ce qui est ou n'est pas ; elle peut en effet résider dans la manière dont la question est abordée. Inspiration symbolise justement ce genre de voyage. On y retrouve l'exaltation que contient la démonstration du contenu de nos relations les plus simples, comme l'amitié, la parenté, l'amour, la mort et pourquoi pas... la haine.

12/2018

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté