#Essais

Nous sommes tous mortels. Ce qui compte vraiment en fin de vie

Atul Gawande

La mort est souvent perçue comme une injustice, un échec, une souffrance continue. L'allongement de l'espérance de vie dans nos sociétés occidentales, qui nous a éloignés des réalités de notre condition de mortels, y est assurément pour quelque chose. La pratique médicale aussi, qui a tendance à multiplier les soins et les traitements coûte que coûte, même quand l'espoir n'est plus permis. Face à cet état de fait, le chirurgien Atul Gawande s'interroge sur la mort et les limites de la médecine, et pose une question fondamentale : au crépuscule d'une vie, comment continuer à mener une existence aussi riche que possible ? Nombre de solutions existent, et une structure adaptée permet de gagner en qualité de vie. Atul Gawande l'illustre en racontant des histoires, parfois bouleversantes, et livre un véritable plaidoyer pour une médecine qui saurait écouter et discuter avec les patients de leurs désirs et de leurs peurs. A travers son approche humaniste de la question de la fin de vie, Atul Gawande a provoqué un vrai phénomène aux Etats-Unis, démontrant que la mort peut être apprivoisée et acceptée, et que l'on peut profiter jusqu'à la fin d'une vie pleine de sens, de satisfactions et de plaisirs.

Par Atul Gawande
Chez Fayard

0 Réactions |

Editeur

Fayard

Genre

Généralités médicales

trad. Odile Demange
21/10/2015 400 pages 22,00 €
Scannez le code barre 9782213687070
9782213687070
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Nous sommes tous mortels. Ce qui compte vraiment en fin de vie par Atul Gawande

Commenter ce livre