En marge des marées. Récits

Joseph Conrad

Les quatre récits rassemblés dans ce volume furent écrits entre 1910 et 1914. Chez Conrad la distinction entre court roman et longue nouvelle n'a jamais été tranchée. On le voit dans ce recueil publié en 1915 sous un titre volontairement énigmatique. «Le Planteur de Malata» et «A cause des dollars» appartiennent, comme Lord Jim et Victoire, au monde de l'exotisme indonésien. Le premier texte concerne l'impossibilité d'une relation amoureuse entre deux êtres romantiques et passionnés ; le second présente le déroulement inexorable d'une tragédie sordide ; l'un et l'autre soulignent la cruelle ironie du destin. «L'Associé» montre comment la bassesse des intérêts commerciaux peut briser le plus noble des marins. Quant à «L'Auberge des deux sorcières», on y trouve une plongée dans l'époque et le décor des guerres napoléoniennes, sujet de plus en plus cher à Conrad. Par leur diversité, les quatre nouvelles constituent une initiation efficace à la diversité des talents de l'auteur, ainsi qu'à sa vision tourmentée de l'univers.

Par Joseph Conrad
Chez Editions Gallimard

0 Réactions |

Genre

Littérature étrangère

01/08/1989 240 pages 17,05 €
Scannez le code barre 9782070716821
9782070716821
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur En marge des marées. Récits par Joseph Conrad

Commenter ce livre