#Essais

La bureaucratie : un mal qui ronge l'Algérie

Djilali Benamrane

En 1962, l'Algérie a recouvré son Indépendance. Tous les espoirs étaient fondés quant au devenir de ce pays dont les ressources humaines, fières et combatives, restaient mobilisées pour relever les défis de la croissance et du développement. Cinquante années plus tard, le pays connaît un essor démographique spectaculaire. Grâce à la rente pétrolière, les infrastructures d'éducation, de santé ou de communication se sont développées, mais sans un impact significatif sur l'amélioration des conditions de vie d'une grande majorité de la société. Les profits tirés de l'exportation du gaz et du pétrole profitent plus aux importations de biens et de services qu'aux investissements utiles pour le renforcement des capacités productives du pays. Dans cet ouvrage, l'auteur relève avec effarement la capacité des Algériens à gaspiller les ressources du pays dans un climat d'obscurantisme dans lequel la bureaucratie et la corruption se généralisent. Il illustre son propos sur les difficultés quotidiennes auxquelles il fut confronté dans ses démarches de correction de documents d'état-civil. Rares sont les familles qui ne se trouvent désarmées face à une bureaucratie nourricière de la démobilisation générale et de l'obscurantisme en développement dans le pays.

Par Djilali Benamrane
Chez Editions L'Harmattan

0 Réactions |

Genre

Histoire internationale

01/12/2014 198 pages 20,00 €
Scannez le code barre 9782343048536
9782343048536
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur La bureaucratie : un mal qui ronge l'Algérie par Djilali Benamrane

Commenter ce livre