#Essais

Les vies d'écrivains (1550-1750). Contribution à une archéologie du genre biographique

Elodie Bénard

Entre la Vie de Ronsard, dont la première version parut en 1586, et l'Eloge de Molière dû à Chamfort en 1769, se développe un genre qui prend son autonomie par rapport à la tradition des Vies d'hommes illustres issue de l'antiquité : la Vie d'écrivain. Elodie Bénard distingue trois périodes dans l'évolution du genre : la période rhétorique - lorsque le genre était lié à la tradition de l'éloge -, la période mondaine - où la Vie d'écrivain se détache de celle d'homme de lettres -, et la période historique, avec son nouvel impératif de véridicité combiné au goût croissant pour l'anecdote et le secret - les anecdotes prétendant révéler les secrets. Le présent ouvrage offre ainsi une étude puissante et neuve des caractéristiques des Vies d'écrivains et de leur évolution du XVI e au XVIII e siècle, en même temps qu'une réflexion approfondie sur la façon dont s'est constituée l'histoire littéraire au moment où elle a commencé à prendre conscience d'elle-même.

Par Elodie Bénard
Chez Librairie Droz

0 Réactions |

Genre

Critique littéraire

01/03/2019 440 pages 39,00 €
Scannez le code barre 9782600058957
9782600058957
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Les vies d'écrivains (1550-1750). Contribution à une archéologie du genre biographique par Elodie Bénard

Commenter ce livre