#Polar

Duel à Baranquilla

Gérard de Villiers

Une silhouette venait de surgir près de Malko. La lueur d'un des projecteurs tournant éclaira figitivement le visage de Juanita Cayon, la femme qui avait juré sa mort. Mercedes sentit sa crispation : - ; Qu'est-ce qu'il y a ? demanda-t-elle. Malko n'eut pas le temps de répondre. Le bras de la Cubaine se détendit à l'horiz- ontal, prolongé par un long poignard éffilé. Les services secrets cubains se sont alliés, dans les années 80, au mouvement marxiste M-19, et peut-être aux FARC, pour vendre des armes aux narcotrafiquants, tan- dis que ces derniers leur fourniront de la cocaïne. La CIA et la DEA pensent que le narcotrafiquant à l'origine de l'exécution de deux passeurs de drogue, dont l'un travaillait en réalité pour la DEA et l'autre pour la CIA, est Esteban Contador, dit El Gordo (" le Gros "), et que l'agent cubain responsable de la livraison d'armes est Juanita Cayon (" La Loca "), une révolutionnaire exaltée.

Par Gérard de Villiers
Chez Gérard de Villiers

0 Réactions | 3 Partages

Genre

Policiers

3

Partages

18/03/2021 245 pages 7,95 €
Scannez le code barre 9782360538294
9782360538294
© Notice établie par ORB
plus d'informations
Retrouver tous les articles sur Duel à Baranquilla par Gérard de Villiers

0 Commentaires

 

Aucun commentaire.